Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 12:13
Discours du Préfet du Moungo à l'Installation de l’Exécutif Communal de Nkongsamba 3ème

Nkongsamba 3ème le vendredi 20 juin 2014

Monsieur le Sous-préfet de l’arrondissement de Nkongsamba 3ème

Honorable Député à l’Assemblée Nationale,

Mesdames et Messieurs les Chefs des Tribunaux d’Instance,

Madame le maire de la Commune d’Arrondissement de Nkongsamba 3ème,

Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux,

Mesdames et Messieurs les chefs de services publics et para-publics

Sa Majesté le Chef Supérieur du Canton BANEKA,

Leurs Majesté les Chefs de villages et quartiers du Canton BANEKA,

Chères populations et élites de Nkongsamba 3ème,

Chers amis et parents des personnes à l’Honneur,

Distingués invités ;

Mesdames et Messieurs ;

J’ai l’insigne honneur et l’agréable devoir de prendre la parole parmi vous ici ce jour, à cet endroit habituel de nos grandes cérémonies, pour procéder à l’installation dans ses fonctions de Maire de la Commune de Nkongsamba 3ème, Mme MBOULA Elise-Henriette épouse ESSAME, de ses Adjoints et du Conseil Municipal auquel ils appartiennent.

En cette heureuse circonstance, permettez-moi tout d’abord de renouveler mes remerciements aux dynamiques et vaillantes populations de Nkongsamba 3ème et aux Conseillers Municipaux de cette Commune qui, en dépit de douloureuses batailles démocratiques plus ou moins passionnés ont bien voulu porter leur choix sur Mme MBOULA Elise Henriette épouse ESSAME, et sur ses Adjoints successivement M. SINGTAT André Salomon, Premier Adjoint, Mme KINGUE SOPI Hélène épouse NGOLLO, deuxième Adjoint.

A ces illustres et heureux élus, nous voulons solennellement et très chaleureusement adresser nos sincères félicitations et nos vifs encouragements pour cette marque d’estime et de confiance que les populations et les Conseillers Municipaux ont bien voulu manifester à leur endroit.

J’en profite pour renouveler mes remerciements à toutes les populations du Département du Moungo d’abord pour le bon déroulement de l’élection des Sénateurs à travers leurs conseillers, également pour le bon déroulement du Double Scrutin Législatif et Municipal du 30 septembre 2013 où aucun incident majeur n’a été enregistré, sans oublier l’enthousiasme démocratique dont elles ont fait preuve en alignant 07 partis politiques à savoir le RDPC, le SDF, l’UNDP, le MDP, l’UMS, le MANIDEM et le FUC pour un taux de participation honorable de 80,25 % aux législatives et de 80,46% aux municipales. Enfin je remercie les sages populations du Moungo pour les résultats forts éloquents de 06 Députés sur 06 au compte du RDPC et de 11 Communes sur 13 en faveur du parti des flammes ; les 02 autres étant revenus majoritairement ou exclusivement au SDF. Tout ce beau travail malheureusement a été terni par les querelles de personnes et l’absence de consensus entre les candidats, militants d’un même parti pourtant.

Je voudrais à la suite des encouragements et des remerciements aux populations de l’ensemble du Moungo, dire merci à toutes les personnalités qui ont fait le déplacement et à tous les invités qui ont bien voulu momentanément abandonner leurs précieuses occupations pour venir rehausser par leur présence la cérémonie de ce jour.

Enfin il convient de féliciter le Maire sortant et son équipe pour le travail abattu tout au long d leur mandat bien que l’œuvre humaine ne soit jamais parfaite.

Mesdames et Messieurs ;

La cérémonie qui nous rassemble ici aujourd’hui fait suite à l’arrêté n°00000002/A/MINATD/DCTD du 28 mai 2014 de Monsieur le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation constatant l’élection du Maire de Nkongsamba 3ème et de ses Adjoints à la suite des procédures judiciaires et administratives consécutives à la contestation soulevée par certains Conseillers Municipaux et conformément aux résultats de la reprise de la sessions de plein droit du vendredi 09 mai 2014, entérinés par l’Arrêté du MINATD ci-dessus évoqué ;

Mme MBOULA Elise-Henriette épouse ESSAME a été élue Maire de Nkongsamba 3ème ;

M. SINGTAT André Salomon, Premier Adjoint et

Mme KINGUE SOPI Hélène Laurence épouse NGOLLO, Deuxième Adjoint.

A tous ces illustres élus qui ont aisément gagné la confiance des populations avant d’être confrontés à leurs propres collègues conseillers, je réitère mes félicitations, mes encouragements et leur souhaite plein succès dans leurs missions et bon vent dans toutes leurs aspirations. Mais surtout qu’ils sachent tendre la main à leurs frères et sœurs d’en face qui au fond ne sont ni leurs ennemis, ni leurs adversaires, mais des challengers pour reprendre le terme du « Grand Camarade ».

Je sais d’hors et déjà à partir des dossiers en ma possession des 03 élus qu’ils ont tous et toutes le profil de l’emploi et sauront à coup sûr profiter des sages conseils qui leur seront prodigués tout de suite.

Ces conseils renvoient d’abord aux missions générales des communes contenues dans les lois et règlement portant sur la décentralisation d’une manière générale et particulièrement aux lois et règlement réservés aux communes tels par exemple que la Loi n°2004/18 du 22 juillet 2004 fixant les règles applicables aux Communes, celle n°2009/019 du 15 décembre 2009 sur la fiscalité locale ou encore celle n°2009/011 du 10 juillet 2009 portant régime financier des collectivités territoriales décentralisées etc…

  • En clair il s’agit de se référer aux lois et règlement en vigueur pour agir, pour poser acte, pour prendre un acte ou pour prendre une décision. C’est la loi seule qui peut nous mettre à l’abri des désagréments dont personne n’a besoin.
  • Il s’agit d’assurer la bonne gouvernance de la Commune, c’est-à-dire de bien gérer.
  • Non seulement les deniers publics ;
  • Mais également de ben gérer toutes les ressources matérielles et humaines pour un rendement optimal et pour la bonne santé de la Commune.
  • - un bon Maire doit également et surtout tenir compte des besoins prioritaires de ses populations qui sont résumés dans le plan Communal de Développement qui constitue un document de référence pour élaborer les différents plans de campagne de chaque exercice ;
  • Les investissements doivent être axé principalement outre sur les besoins prioritaires des populations, mais également sur les projets générateurs de revenus qui constituent d’ailleurs la base légale de tout recouvrement des taxes : construire des abattoirs pour justifier la perception de la taxe d’abatage, construire les marchés pour les droits de places ; construire des fourrières municipales pour les droits des fourrières ; des parking pour les droits de parking, des gares routières pour le droit de stationnement, les droits de quai etc… les communes peuvent même intervenir dans le secteur privé de logement, de la restauration ou encore de pallier la carence de l’initiative privée et non pour livrer une concurrence déloyale à ce secteur.
  • Toujours dans le domaine de l’investissement, un accent doit être mis sur les secteurs de l’éducation, de la santé, sur la construction des latrines, des toilettes publiques, des forages, de l’éclairage public, de l’ouverture, de l’entretien et du bitumage des routes. Sans oublier l’enlèvement des ordures, la création des décharges municipales et le partenariat avec HYSACAM qui doivent figurer dans l’agenda de Madame le Maire de la Commune de Nkongsamba 3ème.

Vous comprenez Madame le Maire, Madame et Monsieur les Adjoints aux Maires, Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux que la tâche qui vous attend est immense et que vous ne pouvez vous en sortir que si vous mettez à profit, toutes les opportunités qui vous sont offertes à travers les compétences et les crédits transférés par l’Etat, par le truchement des organismes de financement d’Etat tels que le FEICOM, le PNDP, le FNE, le PIASSI, le PAJER-U etc… sans oublier le partenariat ou la coopération décentralisée nationale et internationale, les jumelages économiques etc…

L’exploitation de la loi sur la fiscalité locale qui offre 20 taxes et 08 impôts peut constituer un instrument majeur de recouvrement des recettes propres à la Commune :

  • Les CAC et les dotations générales de fonctionnement ne sont pas en reste pour assurer le bon fonctionnement des communes.
  • S’agissant des crédits et investissements de transfert, il faut utiliser tous les leviers pendant la période des conférences budgétaires comprises entre Août et Octobre où on prépare les budgets dans les Ministères pour rechercher les financements de l’Etat. Les Conseillers influents et les élites peuvent être mis à contribution à cet effet.
  • D’une manière spécifique, Madame MBOULA Elise-Henriette épouse ESSAME doit construire les forages dans les quartiers populaires pour servir de l’eau potable à la population.
  • Elle doit construire des toilettes publiques dans son ressort de compétence ;
  • Elle doit réfectionner les écoles publiques qui commencent à se délabrer ;
  • Entretenir les routes de sa commune ;
  • Entreposer les bacs à ordures dans les établissements scolaires de son ressort etc…

Voila Mesdames et Messieurs la liste non exhaustive des missions qui attendent le Maire de Nkongsamba 3ème, ses Adjoints et ses collègues conseillers qui, au regard de leurs atouts, de leur engagement, de leur détermination et même de leur compétence ne pourraient ne pas être à la hauteur des espoirs placés en eux.

Il va sans dire que la collaboration agissante de tous et de chacun ; de toutes les Elites et de toutes les populations compte pour permettre aux élus du jour de mener à bien leurs missions. Mais avant tout, les Responsables politiques de Nkongsamba et les élites, les chefs traditionnels et le Maire lui-même doivent ramener toutes les brebis égarés à la maison. Cela me parait facile s’il y a juste un peu de volonté et le sens de l’humilité. Revenons-en plus près, l’appui des populations commencent par le paiement des impôts et taxes par elles. Ensuite, il s’agit d’investir ici et non ailleurs pour permettre le développement et l’évolution de la Commune de Nkongsamba 3ème.

Il s’agit d’avoir une vision élevée de la vie en société, de taire les querelles partisanes et de mettre un terme aux intriques stériles paralysantes et interminables pour créer un climat propice à la paix et l’épanouissement de tous dans la ville de Nkongsaba et dans le Département du Moungo qui peut faire sa démonstration de force autrement que par les intrigues et des feuilletons négatifs qui opposent ses enfants, anéantissent tous leurs efforts pourtant louables, ternissent son image et compromettent son développement. De tels agissements constituent de graves dérapages et des errements qui doivent être rapidement corrigés si on veut être profondément fils de Nkongsamba et montrer qu’au-delà des rivalités, on aime sa ville natale, son terroir et partant, son département et son pays. L’heure est donc chers Messieurs et Dames à l’apaisement et au pardon mutuel,

C’est de cette façon de penser qu’on peut positivement contribuer à la construction d’une société juste et plus paisible dont nous avons tous besoin ici à Nkongsamba 3ème comme ailleurs. Il incombe donc à tous, à tous les esprits de bonne volonté, de travailler pour ramener la paix et la sérénité dans la ville de Nkongsamba qui a besoin de tous ses enfants pour pouvoir avancer.

Quant à l’Administration et à la tutelle locale, elles apporteront toute la collaboration et tout l’appui nécessaire dont les Maires auront besoin pour accomplir les missions qui leur sont assignées et combler les attentes des populations pour que

Vive la Commune de Nkongsamba 3ème

Vive le Département du Moungo

Vive la Région du Littoral

Vive le Cameroun et le grant des institutions républicaines Son Excellence le Président de la république Paul Biya

Je vous remercie de votre bienveillante et indulgente attention./-

(é) HONA Thomas ; Préfet du Moungo

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens