Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 09:11
Dr KOLLO Basile: " Ma part de vérité" sur les activités de la Communauté Urbaine de Nkongsamba

Il n’a pas fallu attendre l’organisation d’un conseil municipal extraordinaire le 24 juillet 2014 pour harmoniser les salaires, les prix et autres actes concernant les transporteurs pour que le Dr KOLLO Basile, Délégué du Gouvernement partage avec les journalistes membres de l’ASSEPM (Association des Editeurs et Correspondants de presse du Moungo) le projet de la gare routière de Nkongsamba.

Elle sera construite pas loin de la nationale N°05, dans la Commune de Nkongsamba 3ème en face de ce qui aujourd’hui fait office de cimetière municipal et la seconde à Nkongsamba 2ème pour les voyageurs qui vont vers l'Ouest et le Nord-Ouest.

La gare routière moderne de Ngwa permettra à la Communauté Urbaine (CUN) d’avoir des recettes supplémentaires. Elle va déclencher l’implémentation de la vision sur la « nouvelle ville de Nkongsamba » car pendant la réalisation de ce chantier, une nouvelle route partant de la Nlonako Valley Autorithy, traversant le poste de contrôle de la police et serpentant pas loin du Collège Fultang jusqu’au Lycée Bilingue de Nkongsamba (LYBINKONG) sera ouverte. Elle va rejoindre la Forêt communautaire et les lotissements de Nkongsamba 3. Les habitants de Nkongsamba et les entreprises qui souhaitent investir ici aguerriront autour de cette plate forme des vastes espaces de terrain pour construire des logements commerciaux. Tel est l’essentiel du 2ème point de Presse que le Dr KOLLO Basile a donné dans son bureau en ce mois de juillet 2014.

Ces informations ont été vérifiées à la Délégation de l’Habitat et de l’Urbanisme ou le Maître des lieux, M. FOMEN Guy a présenté les éléments importants de ce projet sur le document stratégique de développement de Nkongsamba (PDU). Le Dr KOLLO Basile a aussi présenté le projet de construction d’un nouvel HÔTEL DE VILLE de 5 ou 6 niveaux avec incorporés des bureaux qui seront louables aux assurances, aux microfinances, aux organismes spécialisés et avec dans sous-sol une salle de fêtes moderne insonorisée. L’ancien immeuble pourrait servir plus tard à abriter le Ministère de la ville, les artisans, le musée, l’annexe de la bibliothèque.

Sur l'actualité concernant le cimetière municipal de Nkongsamba, le Dr KOLLO Basile a reconnu qu’il y a eu manipulation de l’opinion, particulièrement la communauté musulmane et certains services de la Communauté. Personne sur ce sujet de voulait donner la bonne information dit-il. « Il n’a jamais été question de vendre le cimetière municipal de Nkongsamba » renchérissait-il pour répondre à la question sur la colère des musulmans. « Etant informé de leur descente au cimetière, je me suis rendu à la mosquée après la prière et personne ne sait exprimé sur le sujet », rendu plus tard au cimetière avec des personnes ciblées parmi les FMO, la cohorte des personnes venues créer des incidents ayant vu son véhicule est repartie… Il était question, de renforcer en réalité la clôture du cimetière municipal et nettoyer la partie avant dans l’optique d’y établir un mouvement provisoire de la gare routière qui permettrait de délocaliser l’activité dangereuse des véhicules et motos actuellement au carrefour CICAB.

Sur le concessionnaire pour cette activité, le délégué reconnait également que des comportements sont encore à élucider car, il y a eu des opérations à l’intérieur du cimetière alors que cela n’était pas dans le cahier de charge... une enquête est ouverte par les autorités… Sur le rôle de la presse… certains médias ont voulu pousser à la violence les habitants en publiant même des images des ossements qui n’étaient celles du cimetière de Nkongsamba. Nous savons qu’ils sont pour certains à la solde des individus qui participent au conseil municipal, votent des délibérations et disent le contraire dans la rue…. la rumeur n’étant pas l’information. Ce sont ceux-là qui procèdent aux inhumations par la fraude, sans autorisation d’inhumer, sans payer aucun frais à la municipalité. Ces mêmes personnes qui gèrent de manière frauduleuse les espaces commerciaux à Nkongsamba, entretiennent des gangs et sont auteurs de la fraude fiscale.

A la question de savoir si le projet de la gare routière est abandonné, où sont passés les 150 millions de dotation pour ses activités générateurs de revenus, n’observant plus des lampadaires qui éclairent l’entrée de la ville ? Le Dr KOLLO Basile a répondu que le projet de construction d’une gare routière moderne à Nkongsamba sera bien actualisé sur le terrain communal d’une contenance superficielle de plusieurs hectares et objet du titre foncier N° 474.

Le projet est bien sur la table de la tutelle administrative qui a demandé de respecter certaines règles. Et si jamais il fallait délocaliser le cimetière de Nkongsamba, cela pourrait arriver avec une cité en pleine mutation, prenant progressivement des allures de grande agglomération objet de saturation, il faudrait que les familles qui ont des corps au cimetière prouvent par des documents qu’elles ont des parents en ces lieux. A cette condition, une procédure sera instruite parce qu’en Afrique, « nous respectons les âmes des disparus ». Pour les dotations visant les AGR, les aménagements ont été faits à l’actuel gare routière, au marché B et biens d’autres projets sont en attente de rentabilisation.

C’est pour éviter des incompréhensions que le Dr KOLLO Basile a projeté dans la période du 13 au 22 novembre 2014 un Forum Economique à Nkongsamba. Forum organisé en partenariat avec le CABINET CIBLE, JEUNESSE ALTERNATIVES, l'ASSEPM et l'ASPROLATHLIM et qui permettra aux citoyens de Nkongsamba un regard futuriste de leur développement. C’est la raison pour laquelle il souhaite qu’à cette période, tous les enfants de Nkongsamba, de Baré-Bakem, de Melong, du Nlonako et de Manjo de l’intérieur comme de l’extérieur, bref de la diaspora Asiatique, Européenne et américaine soient à Nkongsamba.

Le FEN va ouvrir le voile sur une autre phase du projet « investir à Nkongsamba ». Ce n’est qu’en ce moment que le Dr KOLLO Basile pensera avoir fait son travail, celui de mettre véritablement Nkongsamba sur les pistes de développement, loin des intrigues politiciennes et du culte de la pensée unique, une cité où tous ceux qui ont la volonté de se battre et aspirent au développement se reconnaitront et vivront dans la paix et la prospérité. Le Dr KOLLO Basile s’est aussi exprimé sur l’assemblée des évêques de janvier 2015 à Nkongsamba pendant laquelle la Communauté Urbaine se mettra dans ses plus beaux vêtements pour accueillir l’événement… Nkongsamba sera une ville lumière comme lors de l’installation de Monseigneur Espoir ATANGANA.

Sur la session budgétaire extraordinaire du 24 juillet 2014, le Dr KOLLO Basile a parlé des deux délibérations importantes adoptées par les conseillers municipaux : la délibération N°001/D/CUN/SG/07-2014 fixe les tarifs trimestriels de la taxe de stationnement dans la ville de Nkongsamba de l’ordre de 1500 FCFA pour les mototaxis, 5000 FCFA pour les taxis et 7 500 FCA pour les autobus ; la délibération N°002/D/CUN/SG/07-2014 porte sur la revalorisation de 5 % de la rémunération mensuelle de base des personnels de la Communauté Urbaine de Nkongsamba sur la ligne 620 100 « Salaire de base et traitement brut ».

Sylvain Timamo et Joachim Ngomse

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens