Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 19:35

On aurait pu dire comme une sagesse de chez nous « qu’on ne fait pas d’omelette sans casser les œufs » mais il n’en n’est rien car l’affolement des populations suite à la rumeur selon laquelle la gare routière de Nkongsamba devait s’établir sur le site du cimetière municipal abandonné dans la broussaille depuis belle lurette, s’est estompé.

On aurait pu dire comme une sagesse de chez nous « qu'on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs » mais il n’en n’est rien car l’affolement des populations suite à la rumeur selon laquelle la gare routière de Nkongsamba devait s’établir sur le site du cimetière municipal abandonné dans la broussaille depuis belle lurette, s’est estompée. Et pour cause personne n’avait approché les autorités compétentes pour en savoir davantage. Heureusement que nous sommes là pour vous et nous ne ménagerons aucun effort pour vous donner la bonne information: celle puisée à la source. C’est pour cette raison que nous avons approché le délégué du gouvernement de la Communauté Urbaine (CUN), M. KOLLO BASILE qui a dévoilé le plan d’action de l’émergence de la ville de Nkongsamba. Selon ce plan, dans cette partie située juste à l’entrée de la ville non loin du contrôle de police lorsqu’on part de Douala, se construira la gare routière de Nkongsamba ; celle-ci sera opposée perpendiculairement au mur du cimetière municipal et permettra à la Commune d’arrondissement de Nkongsamba IIIè (CAN IIIè) de se faire une santé financière avec les recettes générées. D’ailleurs il faut signaler que des opérateurs économiques sont déjà à pieds d’œuvres et deux stations services ont déjà vu le jour de ce côté-là preuve que le développement de la ville est désormais en marche. Ainsi le lieu dit « PISTE » où les transporteurs venant de l’ouest, du sud-ouest ou du littoral avaient l’habitude de s’arrêter pour déposer les passagers sera délocalisé. De plus les boutiques qui seront aménagées à l’intérieur de la gare routière et aux alentours feront de ce secteur un véritable pôle économique ; Suivra aussi d’après le Délégué du gouvernement la construction d’une route qui traversera la nationale en partant de la Nlonako Valley (Institution universitaire de la ville de Nkongsamba) jusqu’au Collège Fultang en passant devant l’hôtel de ville de Nkongsamba IIIè ; un joyau architectural encore en construction situé non loin du collège sus-cité à la tête duquel se trouve la Maire MBOULA Elise-Henriette épse ESSAME.

Plus de peur que de mal donc pour ceux qui croyaient à la profanation des corps dans le cimetière municipal. Toutefois cet incident à permis de savoir que certaines personnes enterraient leurs corps sans autorisation d’inhumer de la CUN…

Reste aux populations, à la CAN IIIème et CAN IIème de tout faire pour suivre l’action de la CUN afin que la ville de Nkongsamba jadis 3ème ville du Cameroun, connaisse un véritable nouveau départ. Par ailleurs les attributaires des marchés devront tout faire pour remplir leur cahier de charge et non faire comme ils en ont l’habitude. De toue façon une commission des contrôles des marchés est désormais à leur trousse et veillera au grain. NGOMSE FONDJO Joachim/CP

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens