Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 09:22
Rentrée Scolaire 2014/2015 dans la Commune de Penja : La distribution du paquet minimum aux écoles appréciée par les intervenants de la chaine

C’est dans une chaleur caniculaire le mercredi 10 septembre 2014, autour de 13 heures et 45 minutes que le Sous-préfet NOUHOU BELLO a présidé la cérémonie de remise du paquet minimum aux établissements scolaires publics de la Commune de Penja, en présence du Maire KAHACK Jean Pierre et de l’Inspecteur d’arrondissement BALENG Adalbert.

C’est observé par une vingtaine de directeurs d’écoles et de maîtres, du commandant de gendarmerie et du commissaire de police que M. KAHACK Jean Pierre, maire de Penja a prononcé son discours de bienvenu. Il a expliqué que ce paquet minimum est en priorité un apport de la décentralisation chiffré à 2 600 000 FCFA, complété par une subvention de la Commune d’’un montant de 2 000 000 FCFA, soit un total de 4 600 000 F TTC. Cela va certainement contribuer à aider les enseignants à bien faire leur travail et selon l’orateur, « la commune de Penja fait ainsi un meilleur investissement sur sa jeunesse ». Il a d’ailleurs cité le Chef de l’Etat qui parle des jeunes comme « le fer de lance de la nation ».

L’Inspecteur d’arrondissement de Penja, M. BALENG Adalbert réagissant aux propos du maire a surtout constaté que contrairement au passé, ce paquet est remis à temps, dans la première semaine de la rentrée. Il sur ces propos félicité le maire de Penja pour sa diligence et le respect des délais. A la communauté éducative, l’inspecteur a dit que le paquet minimum par rapport aux besoins réels est symbolique et demande ainsi à tous de continuer à faire le sacrifice de formation. La feuille de route est grande et les directeurs d’écoles doivent faire bon usage de ce qui leur est donné par l’Etat et la Commune car « l’heure n’est plus au désordre et l’enseignant doit rester modeste… ».

Même son de cloche dans les propos du Sous-préfet NOUHOU BELLO qui reconnait qu’en sa deuxième année à Penja, il apprécie la célérité avec laquelle le maire KAHACK Jean Pierre a exécuté ce crédit transféré. En plus contrairement à certain maires, la Commune à octroyé une somme supplémentaire de deux millions pour la consistance du paquet qui au regard est proche du Maximum. Il s’est félicité du contexte de la décentralisation mis en place par le chef de l’Etat M. Paul BIYA en martelant que ces appuis « sont destinés au cours et non pour les enfants des enseignants », et qu’il aura sur le terrain des agents pour le suivi et demande de « ne pas vendre ce matériel parce que je vais sévir ».

La cérémonie s’est achevée par une photo de famille à l’esplanade du Foyer culturel de Penja sur laquelle on peut remarquer 11 directeurs d’écoles ou leur représentant tenant une partie du volumineux paquet.

Sylvain Timamo à Penja

http://www.score2000.info - Contact Rédaction : +237 233 49 19 21/ 678894092

Entretien avec KAHACK Jean Pierre, Maire de Penja

A la fin de la cérémonie, le maire s’est exprimé aux micros de la presse écrite et de la télévision présente. Des explications sur la contenance des paquets, le montant du crédit, la signification profonde du supplément apporté par la mairie.

Scores 2000 : Pourquoi avoir choisi cette semaine pour la remise du paquet minimum aux directeurs d’écoles ? N’est-ce pas un peu précipité ?

M. KAHACK Jean Pierre : Avant tout, Je voudrais vous remercier pour l’intérêt que vous accordez aux activités de la Commune de Penja . S’agissant de votre question, nous avons choisi cette semaine parce que c’est celle du début effectif de la rentrée scolaire 2014/2015 et selon le vœu du Chef de l’Etat, les cours doivent être effectifs dès la première semaine. La cérémonie n’est en aucun cas précipitée parce que nous avons dans notre commune préparé cette rentrée plusieurs jours avant le lancement des activités scolaires. Respectant le contexte de la décentralisation dans laquelle la commune est plus proche des établissements, nous avons voulu mettre à leur disposition le crédit débloqué par les pouvoirs publics.

En plus du montant réel du transfert, vous avez effectuez un additif, pourquoi ?

L’exécutif de la commune de Penja est à l’écoute du conseil, des besoins réels des populations et nous avons juste traduit un acte ce qui se voulait par l’ensemble de la Communauté éducative. En plus du crédit transféré d’un montant de 2 600 000 FCFA, nous avons débloqué une somme de 2 000 000 FCA. C’est le rôle de a commune de pallier aux difficultés dans un domaine aussi sensible que celui de l’éducation.

De quoi est constitué le paquet minimum ? Êtes-vous certains que les destinataires vont véritablement profiter de ce geste ?

Il faut dire que le paquet minimum et avant tout destiné aux écoles publiques parce qu’il résulte du transfert de compétence. La Commune passera dans les écoles pour voir comment les enfants travaillent, comment les enfants sont assis. Ce paquet que je considère comme symbolique est constitué de la craie, de l’ardoisine, des cahiers de registre, bref du matériel nécessaire à la préparation des cours par les enseignants.

Un mot de fin ?

La commune de Penja vient ici de faire un meilleur investissement sur sa jeunesse. Nous agissons pour avoir des camerounais biens formés qui demain mettront leurs connaissances à profit dans nos entreprises privées, nos administrations publiques et qui nous représenteront valablement dans les institutions internationales.

Propos recueillis par Sylvain Timamo

http://www.score2000.info - Contact Rédaction : +237 233 49 19 21/ 678894092

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens