Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2014 2 18 /11 /novembre /2014 05:59
Nzossie Victor sur la plus haute marche du podium de la cinquième édition de l'ascension du Mont manengouba: Nkongsamba le 16 novembre 2014

La 5ème édition de l'ascension du Mont Manengouba s'est déroulée le dimanche 16 novembre 2014. Lancés autour de 7 heures du matin, les athlètes seniors ont parcouru les artères de la ville de Nkongsamba sur plus de 8 kilomètres avant de toucher le flanc rude de la montagne en passant par la chefferie supérieure Banéka avant de rejoindre la place des fêtes, totalisant ainsi en jambe plus de 35 km.

Les 46 seniors retenus sur une liste de 178 pré-inscrits ont effectué les 35 kilomètres du parcours sans incident majeur. C'est après 3h6'38'' que Nzossié Victor, athlètes venu de Douala, né le 01/05/1981 a franchi la ligne d'arrivée. Il sera suivi par le 2ème, Tsoloh Stephen et le 3ème Difemetio Pie Pecos qui ont marqué au chrono respectivement 3h13''07'' et 3h15'07''.

Ils sont venus de Douala dans la région du Littoral, de Buéa dans le Sud-Ouest, de Bafang à l’Ouest et surtout de Njombé, Penja et Nkongsamba dans le Moungo. Ils avaient été regroupés en deux catégories : les minimes et les seniors. Chez les minimes âgés de 08 à 15 ans, il y avait des filles et des garçons au nombre de 09 et chez les seniors, il y avait les jeunes et les moins jeunes chez les messieurs et les dames et ils étaient 46 au départ. Beaucoup d’athlètes n’ont pu prendre part à la course du fait de leur arrivée tardive au lieu de la cérémonie d’une part et d’autre part, du fait de leur non inscription sur la liste des participants.
Initialement prévu à 06 heures, ce n’est qu’à 07 heures et 30 minutes que l’adjoint au Préfet du Moungo, M. BALA SOUÏABOU a donné le départ des seniors en présence du Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Nkongsamba en tenue de sport. C’est d’ailleurs lui qui donnera quelques minutes après, le départ des minimes.

Sur les 46 seniors, se trouvait un handicapé moteur qui ne sera pas malheureusement classé du fait qu’il n’a pas pu aller jusqu’au bout de l’épreuve mais dont le mérite aura été de participer au même titre que ses homologues. La seconde particularité de cette course, c’est la participation remarquable de cinq membres d’une famille dont le père et ses quatre enfants : deux filles et deux garçons dont il est par ailleurs l’entraîneur. Père de 14 enfants, il a initié certains d’entre eux à l’athlétisme et notamment à l’ascension de la montagne. L’une des filles s’est classée troisième dans la catégorie minimes tandis que l’un des garçons était premier dans la même catégorie alors que l’autre fille se classait première dans la catégorie des seniors dames.

Deux distances avaient été retenues sur un même itinéraire. 10 kilomètres pour les minimes qui n’auront pas eu à affronter la dure épreuve de la montagne et 32 kilomètres pour les seniors, partis à la conquête du Mont Manengouba jusqu’à son second refuge avec la bénédiction du Chef de Groupement Baneka.

Les dames quant à elles sont arrivées pour la première après un temps de 4h53'15'' enregistré par Mme Hadeja Issa, en 2ème place, Ngon Sariette en 5h29'30'' et au 3ème rang Mene Eckore en 5h30'10''.

Les plus jeunes de la course quant à eux ont fait le classement suivant :

Jeunes Filles :

1ère - Kombou Ange en 1h02'

2ème - Kameni Feline en 1h03'09''

3ème - Oumamatou Issa en 1h05'10''

Jeunes Garçons :

1er - Mohamadou Issa en 51'46''

2ème - Nkoue Junior en 1h00

3ème Ngouffo Alex en 1h08'.

Les difficultés de la compétition

En dehors du handicapé moteur qui ne pouvait affronter la dure épreuve dans sa totalité, quatre abandons auront été enregistrés chez les seniors tandis que tous les minimes auront franchi la ligne d’arrivée.

Ces abandons ont été enregistrés du fait des crampes musculaires pour l’un, du manque de compétition pour l’autre mais surtout de la difficulté à franchir l’étape de la montagne jugée très rude après un long parcours dans les artères de la ville, parcours qui s’étalait sur près de huit kilomètres.

Gregory Ancelin, le seul expatrié de la compétition, d’origine Française et qui s’est révélé par la suite être le soutien du vainqueur et le coach d’autres athlètes a proposé aux organisateurs de revoir le circuit dans la ville pour une course de montagne très épuisante. Une proposition qui n’est sûrement pas rentrée dans les oreilles de sourds.

Recommandations fortes des intervenants

La cérémonie de clôture en trois actes s'est déroulée autour de 15 heures dans la salle des actes de la Communauté Urbaine de Nkongsamba : l'allocution du Dr Kollo Basile, Délégué du gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Nkongsamba, la présentation et la validation des résultats de la compétition par le porte parole de la Ligue Régionale d'Athlétisme du Littoral (LIRAL) en la personne de M. Ekwalla Yves Désiré, le discours du Préfet du Département du Moungo, M. HONA Thomas qui a remercié principalement l’Association des Athlètes Professionnels du Moungo (ASPROLATHLISM) pour son courage, sa détermination et la manière avec laquelle est a organisée la 5ème édition de cette compétition. Il est allé plus loin en les invitant à déjà se mettre au travail pour préparer l'édition 2015.

http://www.scores2000.info - Contact Rédaction : +237 99451920/61343492/78894092

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens