Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 07:53

C'est mardi le 23 décembre 2014, en présence du Sous-préfet OUMAROU Zouldey, que le Maire, Sa Majesté EBAKO Charles, entre 15 et 17 heures de l'après midi a fait examiné et voté le budget de l'année 2015 en augmentation de 38 879 199 FCFA par rapport a l'exercice précédent.

Ce budget équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 404 280 875 (Quatre cent quatre millions deux cents quatre vingt mille huit cent soixante quinze) francs CFA. On note ainsi une augmentation significative de 38 879 199 (trente huit millions huit cent soixante dix mille cent quatre vingt dix neuf) francs CFA en valeur absolue par rapport à l’exercice précédent, soit 9,61% en valeur relative.

Ces prévisions budgétaires sont élaborées en fonction de la vision du développement et d’actions de l’exécutif communal et, prennent en compte l’effort de mobilisation des recettes et ressources propres, les diverses dotations venant de l’État par le Budget d’Investissement Public, la Dotation Générale de la Décentralisation en investissement et en fonctionnement, mais aussi les programmes étatiques tels que le FEICOM, le PNDP.

Ainsi, l’ensemble des recettes estimées et réparties en investissement et en fonctionnement sont programmées de la manière suivante :

  1. Les recettes de fonctionnement

Elles s’élèvent à 287 780 875 (Deux cent quatre vingt sept millions sept cent quatre vingt mille huit cent soixante quinze) francs CFA en valeur absolue et 71,18% en valeur relative. Elles proviendront :

  • Des recettes fiscales : 49 250 000 frs
  • Des centimes additionnels communaux : 132 000 000 frs
  • De la taxe de développement local : 5 000 000 frs
  • Des produits des taxes communales : 28 800 000 frs
  • Des ristournes et des redevances consenties par l’Etat : 150 000 frs
  • Des produits financiers : 2 100 000 frs
  • Des subventions reçues : 15 000 000 frs
  • Des transferts reçues : 40 500 000 frs
  • Des autres produits et profits divers : 3 800 000 frs
  • Et des reprises pour amortissement : 100 000 frs

2-Les recettes d’équipement et d’investissement

Elles sont évaluées à 116 500 000 (cent seize millions cinq cent mille) francs CFA en valeur absolue et 28,81 % en valeur relative. Elles seront issues :

  • Des emprunts à LMT : 25 000 000 frs
  • Des remboursements et autres créances à LMT : 500 000 frs
  • Des fonds de dotation reçus : 21 000 000 frs
  • Des subventions d’équipement et d’investissement reçues : 70 000 000 frs

Le recouvrement de ces recettes dépendra de la stratégie qualitative que mettra en œuvre l’exécutif.

Les dépenses quant à elles, tout comme les recettes sont réparties en deux groupes :

  1. Les dépenses de fonctionnement

Estimées à 228 726 112 (deux cent dix millions sept cent vingt six mille cent douze) francs CFA en valeur absolue et 56,57% en valeur relative, elles serviront pour :

  • Les biens et services consommés : 65 750 000 frs
  • Les transports consommés : 10 344 000 frs
  • Les autres services : 35 450 000 frs
  • Les frais du personnel : 67 746 932 frs
  • Les impôts et taxes : 1 600 000 frs
  • Les subventions versées : 11 200 000 frs
  • Les transferts versés 2 500 000 frs
  • Les autre charges et pertes diverses : 34 135 180 frs

2- Les dépenses d’investissement et d’équipement

Évaluées à 175 554 763 (cent quatre vingt quatre millions cinq cent cinquante quatre mille sept cent soixante trois) francs CFA en valeur absolue, soit 43,42% en valeur relative, elles serviront à la mise en œuvre des projets du plan d’investissement annuel (PIA), mais également pour :

  • Les remboursements des dettes à LMT : 18 000 000 frs
  • Le remboursement résultant des engagements à LMT : 1 500 000 frs
  • Les immobilisations incorporelles et dépenses payables par annuité : 10 000 000 frs
  • L’acquisition des terrains : 6 000 000 frs
  • L’acquisition des autres immobilisations corporelles : 61 654 763 frs
  • Les agencements et aménagements : 10 800 000 frs
  • Les matériels et immobiliers : 41 600 000 frs
  • Et les acquisitions des immobilisations corporelles en cours : 35 000 000 frs

La réalisation effective de ce budget nécessite la mobilisation de tous les acteurs et l’appui des autorités. Pour ce faire, des actions doivent être mises en œuvre à savoir :

  • La lutte contre l’incivisme fiscal à travers les descentes consécutives pour le recouvrement des taxes communales ;
  • L’élaboration d’un fichier fiable de tous les contribuables ;
  • L’accentuation de la coopération décentralisée à travers la recherche des partenariats ;
  • Le rapprochement de l’exécutif auprès de la tutelle pour un accord de gestion autonome de la carrière en vue de l’amélioration des recettes communales.

http://www.score2000.info - Contact Rédaction : +237 678 89 40 92/ +233 49 19 20

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

electricien paris 25/03/2015 15:10

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens