Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 07:43
Voeux du Préfet Hona Thomas aux journalistes du Moungo
Voeux du Préfet Hona Thomas aux journalistes du Moungo

LE PREFET DU DÉPARTEMENT DU MOUNGO -NKONGSAMBA, LE 27 / 02 / 2015

  • M. le Premier Adjoint Préfectoral de Nkongsamba, porte parole des corps constitués départementaux ;
  • MM. les Sous - Préfets des Arrondissements du Moungo ;
  • M. le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Nkongsamba ;
  • Honorables membres du Parlement ;
  • M. le commandant d’armes de la place ;
  • Mme et MM. les Maires des Communes d’Arrondissement de Nkongsamba 1er, 2e et 3e ;
  • MM. les Procureurs de la République prés les Tribunaux de Première et de Grande Instances de Nkongsamba ;
  • Mmes et MM. les Directeurs Généraux des Sociétés Publiques, Para Publiques et Privées ;
  • MM. les Délégués et Chefs Services Régionaux et Assimilés ;
  • Mmes et MM. les Délégués, Chefs Services départementaux et Assimilés ;
  • Révérendes autorités Religieuses ;
  • Majestés les Chefs Traditionnels ;
  • Chères Collaboratrices et Collaborateurs ;
  • Mmes Et MM. les Représentants de la Société Civile ;
  • Mmes et MM. les Invités Spéciaux ;
  • Distingués Invités ;
  • Mesdames et Messieurs,

En vous souhaitant une chaleureuse et cordiale bienvenue dans cette salle du cercle municipal de Nkongsamba, je voudrais vous remercier profondément d’être venus nombreux en ce début d’année pour sacrifier au rituel civique, patriotique et convivial de présentation des vœux de nouvel an 2015 à votre Préfet, représentant statutaire du Chef de l’Etat et de chacun des Ministres.

Je me sens particulièrement honoré de recevoir les vœux, si émouvants, profonds et réconfortants que vous venez de m’adresser, ainsi qu’à ma famille et à mes collaborateurs par la voix de votre porte parole du jour, Monsieur le Premier Adjoint Préfectoral de Nkongsamba.

Monsieur le Premier Adjoint Préfectoral,

Permettez-moi à mon tour de vous adresser à vous-mêmes et à tous les corps constitués ici présents, mes vœux de santé, de prospérité, de succès, de longévité et de sérénité dans l’accomplissement de vos différentes missions et activités tout au long de l’année 2015 commencée il y a pratiquement deux mois.

Au-delà des vœux, raison fondamentale de cette cérémonie, vous avez fait un tour d’horizon du travail abattu par nos soins, avec le concours de l’ensemble des grands corps constitués et forces vives du Département du Moungo au cours de l’année 2014. Sans fausse modestie mais sans autosatisfaction de mauvais aloi, nous devons reconnaitre que ce travail a été dense, exaltant, ininterrompu et par moments complexe et délicat. Seul, votre Préfet n’aurait pu s’acquitter efficacement de ses missions et responsabilités. Votre présence à ses côtés et surtout le concours indéniable, l’assistance permanente, la bonne collaboration, la compréhension et également le sens de la concertation et l’appui de toutes les délégations présentes à cette cérémonie m’ont été d’une précieuse et incommensurable utilité. Je tiens à vous remercier solennellement, individuellement et collectivement pour toute votre magnanimité. Vous voudrez bien également transmettre les mêmes remerciements à vos collaborateurs et à toutes les entités institutionnelles que vous représentez ici cette après midi.

Mesdames et Messieurs,

L’année 2014 qui s’est achevée il y a deux mois n’a pas été de tout repos pour vous et moi dans le Moungo, mais pas comme 2013 de triste mémoire où le jeu a dépassé l’enjeu. Nous avons eu, entre autre à :

  • Mettre en œuvre les divers programmes gouvernementaux sur les plans administratifs, économiques et socio-culturels;
  • Encadrer les diverses visites ministérielles et celles des Chefs de missions diplomatiques et représentants des organisations internationales dans notre Département ;
  • Organiser les cérémonies, les fêtes officielles, les réunions, les obsèques d’illustres personnalités disparues ;
  • Assurer au quotidien la coordination de l’action des 13 Sous - Préfectures, des 14 Collectivités Territoriales Décentralisées et de la trentaine de services déconcentrées du Moungo ;
  • Veiller à la sécurité des personnes et des biens afin de permettre à l’activité économique de se dérouler sans heurt, notre Département étant le grenier agricole de notre Région et pourquoi pas de notre pays;
  • Encadrer et accompagner les diverses actions des secteurs publics et privés pour stimuler et faire épanouir les investissements dans le Département. A ce niveau, nous avons encore du pain sur la planche et c’est un grand défi que nous avons tous ensemble l’impérieux devoir de relever chacun en ce qui le concerne, car le Moungo a maintenant plus que jamais besoin de la croissance de son économie et de l’émergence de son développement pour enfin combler les espoirs déçus et réaliser son grand destin auquel s’attendent légitimement ses populations et toutes les opinions. Cela dit,

Notre Département a été honoré pour avoir été retenu comme la première étape de la tournée socio économique du Gouverneur de la Région du Littoral, Monsieur Joseph BETI ASSOMO, en avril 2014 afin que les autres suivent notre exemple. C’est pour cela qu’on a commencé par le Moungo pour qu’il serve toujours d’exemple. Ensemble, nous avons pu relever ce défi organisationnel au point d’être cité comme référence par notre illustre hôte. Pendant cette tournée, le Moungo profond a donné à voir ses atouts naturels et humains phénoménaux et à entendre des problèmes spécifiques qui ont été portés à l’attention du Gouverneur de la Région. Elle a aussi permis à notre Gouverneur de rencontrer les acteurs du développement à travers la visite des champs, des usines, des ateliers, des étangs piscicoles, des fermes d’élevages divers. Bien encadrées, nos populations accéléreraient davantage la marche vers l’émergence qui doit être visible et palpable à l’horizon 2035. J’invite par conséquent toutes les forces vives du Moungo à plus d’engagement au travail afin que le Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE) et le Plan d’urgence lancés il y a belle lurette et tout récemment par le chef de l’Etat dans son discours à la nation du 31 Décembre 2014, rencontre un écho des plus favorables parmi les forces endogènes dont regorge notre département et dont la réputation a dépassé les frontières de notre région et de notre pays. C’est dire qu’il faille tout simplement avoir foi en nous-mêmes, en notre Département et en l’avenir. C’est dire qu’il faille tout simplement intégrer, mutualiser nos efforts, notre intelligence et notre énergie pour atteindre le noble et légitime objectif de la grandeur et du développement rayonnants de notre Département. Pour cela, il ne faut pas continuer à nous laisser distraire par d’interminables, inutiles et nuisibles querelles de leadership qui, au contraire paralysent la vie du Département et découragent ses enfants. Après cette parenthèse, vous comprenez, Mesdames et Messieurs, aisément que le rythme et la densité de l’activité dans un Département à vitalité particulière et exceptionnelle comme le notre, rendraient ardus voire ennuyeux une revue ou un journal exhaustif de toutes les initiatives et activités coordonnées par nos soins en 2014.

Permettez moi de saluer la présence des invités spéciaux à ces vœux ensemble avec les représentants des media écrits et audio-visuels privés paraissant dans le Moungo. L’accompagnement désintéressé et la couverture des événements officiels et autres solennels dans le Département du Moungo nous ont permis de faire passer plus efficacement nos messages aux populations. Je leur dis particulièrement merci et je rends solennellement témoignage ici du travail remarquable de ces medias publics et privés, écrits et audio-visuels du Département tout au long de l’année 2014. Grâce à leur action, le reste du pays voire même l’étranger a été constamment informé de la vitalité du Département et parfois aussi des domaines dans lesquels les efforts de l’Etat et des populations mériteraient d’être davantage soutenus. Ils ont, par la percutance et la sagacité de leur marketing, un marketing qui ne dit pas son nom, bien vendu l’image du Département du Moungo. Ils ont fait connaître à l’intérieur et à l’extérieur du pays ses performances, ses capacités, son dynamisme, ses atouts et son potentiel économique et humain.

Mesdames et Messieurs ;

Cette cérémonie me donne aussi l’occasion de dire toute l’appréciation tout à fait favorable du Chef de l’Etat et la mienne propre aux Autorités Administratives, aux Parlementaires, aux dépositaires des pouvoirs judiciaires, ainsi qu’ aux garants du pouvoir traditionnel temporel et les Imams, Ministres du culte et Princes de l’église intemporelle, les chefs d’Entreprises, aux leaders de la Société civile et de dire à vous-mêmes et à tous ceux qui vous sont chers mes vœux les meilleurs de prospérité, de longévité, de sagesse encore plus accrue, de santé, de succès dans toutes vos entreprises au cours de l’année 2015. Bref une année 2015 qui doit être une année d’exhaussement de toutes vos prières, de toutes vos bonnes intentions et de tous vos désirs.

Je m’en voudrais, Mesdames et Messieurs, de terminer mon propos sans souligner les efforts louables de nos valeureux concitoyens du Régiment d’Artillerie Sol-Sol de Nkongsamba ainsi que les gendarmes du Moungo regroupés dans le grand ensemble des forces de défense qui sont au front pour la sécurité des populations, de leurs biens et pour la défense de notre intégrité territoriale dans la partie septentrionale du Cameroun où la secte terroriste Boko Haram sévit depuis quelque temps déjà. La bravoure de ces soldats, leur engagement et surtout le sacrifice de leur vie nous interpellent tous au plus profond de nos consciences, nous interpellant du même coup à un soutien de tous les instants. J’en appelle donc à tous et à chacun, la vigilance, une vigilance accrue et un patriotisme sans faille. Je demande à tous et à chacun de vous, de nous mettre ensemble, debout pour réaliser le grand destin tant attendu auquel est voué le Département du Moungo. Pour ce faire, il faudrait en 2015 entreprendre des actions simples mais décisives et encourager tous les porteurs d’initiatives susceptibles de contribuer à l’épanouissement de nos populations et à l’amélioration de leurs conditions de vie. Le spectacle et la fatalité désolants de Patengou et du Commandant Djomo doivent cesser. Il faudrait taire nos rancœurs, nos querelles, nos dissensions et nos égos pour le triomphe du vivre ensemble dans la paix, dans l’amour, dans l’harmonie, dans la fraternité et dans la convivialité. Et que tous unis par l’histoire et par le même destin que personne n’a choisi et que personne ne pourrait modifier que tous disais-je puissions regarder dans la même direction main, dans la main pour réaliser les grands chantiers de développement qui nous attendent. Il faut encourager les gardiens de l’ordre moral, les élus de Dieu qui sont venus bénir notre ville et notre Département. Il faut changer de mentalité, il faut se repentir pour un nouveau départ. Il faut sortir du maquis, il faut sortir de l’immobilisme. Il faut investir son intelligence, son génie, son énergie et tout son potentiel dans l’utile et l’agréable et non dans les intrigues. Il faut vivre propre en chair et en esprit.

  • Il faut vivre propre dans son milieu et dans son environnement.
  • Nos maisons d’habitation, de commerce ou d’atelier divers doivent être propres. Nos villes et nos villages doivent être propres. Un accent doit être mis sur la campagne d’hygiène et de salubrité ; En conséquence.
  • Les Autorités Administratives, Municipales et Traditionnelles doivent particulièrement y veiller.
  • HYSACAM doit venir et s’installer à Nkongsamba et ses environs par qui de droit.
  • L’enlèvement des ordures ménagères doit être assuré dans toutes les villes du Moungo, dans toutes les Communes par tous les moyens adaptés comme les tricycles moteurs à carrosserie.
  • Les performances des Collectivités Territoriales Décentralisées doivent être accrues et les projets de développement générateurs de revenus, les équipements marchands, mais aussi les projets de souveraineté (comme les hôtels de ville) sans oublier surtout les infrastructures socioculturelles et sportives qui doivent être réalisées pour assurer le bien être des populations et l’épanouissement des jeunes.
  • Les chefferies traditionnelles doivent davantage se moderniser, elles doivent davantage être organisées et structurées et la coutume doit davantage être harmonisée, stable et constante pour éviter les conflits et les contestations nuisibles à la paix.

Sur le plan sécuritaire :

La défense de la patrie doit être populaire sur le plan du renseignement prévisionnel où les populations doivent renseigner les Autorités à tous les niveaux et dénoncer toute attitude ou visage inhabituel pour encourager, aider et appuyer nos forces de défense et de sécurité à neutraliser sous toutes ses formes l’action pernicieuse, déstabilisatrice et grossièrement criminelle de la secte terroriste boko haram dont les exactions dépassent l’entendement humain. Unis et soudés, une telle action ne peut être vouée qu’à l’échec et au triomphe de la patrie, de l’amour et de la paix pour que

  • Vive le Département du Moungo
  • Vive la Région du Littoral
  • Vivent les Institutions Républicaines
  • Vive le Cameroun et le gardien et Garant des Institutions, le Président de la République Son Excellence Paul BIYA.

Bonne et Heureuse année 2015 à tous et à toutes ;

Vivement, que cette année, l’année 2015 soit une année d’exhaussement.

Je vous remercie de votre bienveillante et indulgente compréhension. /-

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens