Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 06:01

Depuis l’avènement de la secte djihadjiste Boko Haram, le peuple camerounais se mobilise, chaque catégorie à sa façon pour faire montre de l’attachement à la mère patrie. C’est ainsi que l’on a vu des marches organisées à travers le pays, avec en fond la collecte des fonds, dans une stratégie de démonstration, destinés à l’effort de guerre.
Dans ce grand mouvement patriotique, personne ne veut manquer l’occasion d’inscrire son nom en lettre d’or sur le proton de l’histoire du pays, même pas nos sœurs les belles de nuit.
Il se dit dans les chaumières à Nkongsamba et ailleurs qu’elles ont aussi lancé leur part de collecte pour assister nos forces de défense et les familles sinistrées sur l’ensemble du territoire. Ainsi depuis plus de trois mois, le prix du coup, de la passe et même du séjour sont en nette augmentation, ce qui n’est pas au gout de certains,notamment des adeptes des chaires chaudes. Or selon elles, cette augmentation du prix de leurs prestations permettra d’accorder la plus-value à l’effort de guerre. ! Seulement il parait que même les autorités semblent ne pas vouloir, du moins officiellement (car il se dit que celles-ci font partie de leurs clients privilégiés question d’assouvir les pressions dues à leurs charges quotidiennes) accorder une oreille attentive à leur désire alors qu’elles écoutent souvent les leurs (les désirent sexuels sous-entendus). Ce qui semble courroucer nos sœurs. Or ces travailleuses de nuit se demandent du pourquoi d’une telle discrimination à leur égard, en dépit du rôle qu’elles jouent dans la régulation des équilibres sociaux et psychologiques. Elles ne comprennent pas pourquoi cela fait problème quand c’est leur tour de faire un geste pour les soldats dont nombreux sont leurs clients surtout lorsqu’il s’agit de gicler? Et s’appuyant sur le triptyque argent - boisson - femme, elles ne comprennent pas pourquoi depuis l’augmentation du prix du carburant, du transport, de la bière et même des taxes et autres impôts soit disant pour l’effort de guerre, personnes ne se plaint, au contraire ! Mais quand elles augmentent pour elles, personne ne les encourage !
Dès lors, elles menaceraient d’organiser un mouvement d’humeur en guise de protestation. Elles commenceront par l’opération condom mort, puis lit mort! Et si rien n’est fait, elles ne défileront pas les 1er mai, journée réservée à tous les travailleurs, les travailleuses de sexe comprises !
Mesdames, si dorénavant, votre gars qui trainait souvent dehors rentre tôt actuellement, ne demandez plus, car vous savez en quoi vous en tenir !
Vous avez dit effort de guerre, papa, on verra tout ici dehors !

Georges Auréoles LEKAMA/CP

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens