Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 06:49
Hon. Marguerite DISSAKE
Hon. Marguerite DISSAKE

Les ordonnateurs une fois de plus appelés à plus de disponibilité et de diligence

Le 17 avril dernier, entre 12 et 16 heures, se sont tenus dans la salle des actes de la Mairie de Nkongsamba 1er ces travaux. L’honorable Marguerite DISSAKE présidait et à fait un bilan de l’exercice précédent selon ses propos : «Permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue dans cette salle des Actes de la Mairie de Nkongsamba Ier, à l’occasion de la première session du Comité de Suivi Participatif de l’Investissement Public pour le compte de l’exercice 2015.

C’est pour moi un réel plaisir d’être avec vous ce matin pour cet exercice consacré à l’examen de l’état d’avancement physique des projets programmés dans notre Département.

A titre de rappel, l’exercice budgétaire précédent n’a pas été de tout répit pour les uns et les autres. En effet, notre département s’est vu attribué en 2014 une enveloppe budgétaire d’un montant global de 3 311 385 000 FCFA pour 182 projets tous types de financement (BIP, PIP). Au terme de cet exercice, l’état des lieux fait part d’un taux d’exécution physique de 78,13% et d’exécution financière de 83,81%. Il faudrait tout de mêmes reconnaitre qu’en 2014, il y a eu certainement des manquements que nous espérons corriger au cours de cette année.

Pour ce nouvel exercice qui suit déjà son cours, 124 taches (le mot tâches renvoyant ici aux projets) d’un montant de 1 614 144 000 FCFA ont été alloués à notre Département dans le cadre du Budget d’Investissement Public. Ces tâches identifiées par secteur d’activité (Santé, Education, Energie, Infrastructures, etc.) et visant l’amélioration du train de vie des populations, sont déployées et gérées qu’il suit :

05 Tâches à gestion centrale d’un montant total de 220 903 000 FCFA,

32 Tâches à gestion départementale, soit 388 977 000 FCFA,

87 Tâches à gestion communale, soit 1 004 364 000 FCFA.

Au vu des responsabilités renouvelées et compte tenu de l’interpellation du Chef de l’Etat dans son discours du 31 décembre 2014 a la nation qui s’est élevé contre la sous-consommation de crédits, il apparait plus qu’impératif de faire correspondre les taux d’exécution des marchés au taux d’engagement.

Les besoins, nous le savons, sont criants et urgents. A cet appel du Chef de l’Etat à plus de concrétisation, j’invite les différents maillons de la chaine de dépense publique pour ce nouvel exercice 2015, à plus d’ardeur et de diligence dans les taches qui sont les leurs pour le bien être de nos populations et le progrès vers un Cameroun Emergent à l’horizon 2035.

Sur ce, je déclare ouvert les travaux du Premier Comité de suivi de l’exécution physico-financière de l’Investissement Public de l’exercice. Mais avant de passer la parole à M. NTSOA Cédric, secrétaire Général du Comité, je voudrais remercier le 1er adjoint préfectoral BALA Souaïbou pour sa présence, les medias toujours fidèles à rendre compte sur l’exécution des projets de ce département et enfin je voudrais vous présenter Mr EKANGO Emile, le vice-président du comité qui assiste pour la première fois aux travaux. Par la suite, toutes les rubriques de l’ordre du jour ont été parcourues avec de temps à autre les interventions des chefs supérieurs EPANDA Henri, MOUKETE Magelan et BEKOMBO. Le Délégué du patrimoine M. DAYA est revenu sur les crédits express accordés pour réhabiliter des aires de jeux avant le début de la Fenasco. Il a sur les faits reçu les explications du contrôleur départemental des finances, METO’O qui a laissé entendre que les avenants pour compléter les travaux des sites choisis ne dépasseront pas 30% du crédit initial.

Les résolutions de cette séance enregistrée sous le N°063/15L/MINEPAT/SG/DRLT/DD-MGO, invitent les maires des communes, président des comités communaux à passer les marchés à temps, à confier une partie de leur pouvoir à leur adjoints ou leur secrétaire général, aux prestataires de bien exécuter les marchés, aux points focaux des comités communaux d’effectuer régulièrement la remonté de l’information vers le comité de suivi départemental, etc.

A la fin de la séance, le vice-président EKANGO Emile, commissaire spécial et élite de Melong qui venait de remplacer à l’estrade l’honorable Marguerite DISSAKE appelée en urgence a invité les participants à avoir un esprit de conscience nationale.

Contact Rédaction : +237 699451920/ 678894092

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens