Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 15:02
Entretien avec SINGTAT BILONG André Salomon : "nous avons pensé l’Hôtel de ville futuriste dont le coût initial est de 216 millions"

C’est à l’occasion du dernier comité de suivi du budget d’investissement public que nous avons rencontré la deuxième personnalité de la Commune d’Arrondissement de Nkongsamba 3ème. Cet entretien nous a permis de faire le tour d’horizon de la transformation infrastructurelle de la ville.

Scores 2000 : Quel regard jetez-vous sur les travaux de ce jour ?

SINGTAT BILONG André Salmon : Merci de l’honneur que vous nous faites en me sollicitant pour répondre à vos questions. C’est avec fierté que je le fait parce que le journal Scores2000 a toujours brillé par son sérieux et la qualité des informations impartiales de sa rédaction. Je vais dire que la tradition de la rencontre est respectée, durée de l’examen des documents, qualité des pièces fournies par la délégation départementale du MINEPAT et ponctualité.

Des retards sont constatés dans l’exécution de nombreux travaux, ceux pouvant se faire en moins de 10 mois et ceux abandonnés, malgré les recommandations antérieures du Comité ? Qu’en dites-vous ?

Comme vous l’avez suivi, la faute majoritairement revient aux prestataires, même si l’on déplore souvent les retards des maîtres d’ouvrage à passer les marchés ou à engager les lettres commandes. Il y a aussi le facteur climatique et la morphologie des lieux où doivent s’exécuter les ouvrages. Ce qui fait que certains moyens affectés ne sont souvent pas suffisants et conséquemment sont recommandées la bonne maturation des projets et l’élimination des propositions de moins-disants. Pour le cas de l’Hôtel de ville de Nkongsamba 3ème, le prestataire à qui on a confié les travaux après la résiliation du contrat accordé au premier n’a pas encore engagé les travaux. Est-ce faute de surface financière insuffisante ? Dans tous les cas de figure, nous l’avons jugé au vu de la paperasse fournie et le choix de la délégation régionale. Pour ce qui est de la dotation pour les routes d’environ 27 millions, pour les forages de plus de 45 millions, les logements communaux de près de 50 millions, nous sommes suffisamment avancé.

Sur ces points financés dans le cadre du Budget d’investissement public, nous imaginons que des actions coercitives sont mises en branle, Mais vous n’allez pas que comptez sur le BIP pour véritablement impulser le développement de Nkongsamba ?

En effet, Nkongsamba 3ème est la seule commune de Nkongsamba qui a eu dès son premier mandat des projets originaux, mais nous avons été retardé par des forces négatives endogènes et exogènes. Je ne veux pas dire que certains maires des communes concurrentes ont fait des coups bas, mais l’impulsion de départ a été ralentie par des querelles de leadership inutiles. Néanmoins, avec notre Maire Mme ESSAME Elise-Henriette, nous avons pensé l’Hôtel de ville futuriste dont le coût initial est de 216 millions, le cercle municipal, la réfection des routes pour permettre aux investisseurs, à l’université et aux populations de s’installer dans les zones intérieures après la route nationale numéro 5 pour près d’un milliard, à la forêt et à la plantation communautaire, aux étangs piscicoles, à favoriser une industrie locale de transformation des huiles végétales. En gros, notre centre de loisir dont les études sont menées pour le montage des business plans en vue de la recherche des financements complémentaires comportera une médiathèque municipale, une piscine municipale, un parc artificiel.

Quelle est la part de votre budget dans l’accompagnement de ces réalisations ?

Notre budget est en évolution et nous voulons laisser à notre ville une bonne fondation, de telle façon que ceux qui viendront après nous n’aient aucune difficulté à conduire les opérations. Le budget 2016 voté le 19 décembre sous la supervision de la tutelle administrative représentée par le Sous-préfet MOHAMADOU BACHIROU en recettes et en dépenses est d’environ 400 millions de francs.

Contact Rédaction : +237 663 956 404 - email: scores2000@hotmail.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens