Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2016 2 31 /05 /mai /2016 10:20
Le Sous-préfet Etta Bokaya Ashu, le Chef Supérieur Epanda Henri et les FMO de Nkongsamba2
Le Sous-préfet Etta Bokaya Ashu, le Chef Supérieur Epanda Henri et les FMO de Nkongsamba2

Le Préfet HONA Thomas a mis en place une commission ad-hoc d'identification du site pour ce complexe sportif. Elle est présidée par le Sous-préfet de Nkongsamba 2ème et a pour membres le représentant de la Commune de Nkongsamba 2ème, le Chef Supérieur du Canton Baneka, Sa Majesté Epanda Ebouel Henri et les FMO. Le site de 15 hectares est identifié à Ekangté à quelques encablures du Collège de la Grâce.

La pose de la première pierre serait imminente courant juin 2016. Un autre signe de la renaissance de Nkongsamba. Cette structure si elle venait à se concrétiser dans un bref délais permettrait d'améliorer l'offre en infrastructure sportive et même en site de loisir à Nkongsamba. On se souvient que sur les antennes du Groupe Equinoxe, la société civile décriait l'irresponsabilité des autorités municipales de Nkongsamba en la matière.

La cité des montagnes aujourd'hui n'a pas de stade de football praticable, encore moins des aires de jeux secondaires pour la pratique de ce sport roi qui favorise aussi le tourisme et les affaires. Le stade de Bonangoh aurait reçu environ 40 millions pour sa réhabilitation. Mais certains conseillers municipaux sous cape qui craignent le courroux du Maire WANDJI Thomas dénoncent l'irrationalité des travaux effectués. Selon ces derniers, le travail qui a éte fait sur se site ne représenterait pas la moitié des sommes engagées.

Le stade Mbaressoumtou à Nkongsamba 1er connaît le même problème, submergé par les eaux salles et les dépôts d'ordure pouvant dépasser 12 tonnes. El Hadj Oumarou, maire de Nkongsamba 1er qui serait en grogne avec les amoureux du ballon rond dont il était un des fervents pratiquants n'arrive pas à donner des explications crédibles. Rencontré à ce sujet, le Délégué du Gouvernement auprès de la communauté Urbaine ne comprendrait pas l'entêtement des deux maires à vouloir tirer la couverture d'un potentiel financement qui viendrait de la Fecafoot, estimé à près d'un milliard, dans le cadre de la phase 2 du processus. Selon toujours Dr KOLLO Basile, personne ne veut céder à l'autre le leadership pour conduire les négociations visant à la réhabilitation d'un stade digne de ce nom dans l'optique de la préparation des coupes d'Afrique féminine et masculine de 2016 et 2019. Les principaux responsables de la Ligue départementale de football; M. FOGUE Jean et FOFIE Joseph sont taxés de laxiste et nonchalent pour n’avoir rien fait comme signal en direction de TOMBI A ROKO ; le nouveau président de la Fecafoot.

Espérons que l'entrée en scène de HONA Thomas, Administrateur civil Hors Echelle et préfet du Département Moungo, de Sa Majesté Epanda Henri, Chef Supérieur du Canton Baneka et grand conseiller de la communauté et des porteurs de la chose footballistique au plus haut sommet viendra mettre fin à cette dichotomie infantile et politicienne.

Etoga Nestor, envoyé spécial - Contact Rédaction : +237 663 956 404

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens