Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 10:53
Le Préfet HONA Thomas, le maire et ses deux adjoints
Le Préfet HONA Thomas, le maire et ses deux adjoints

Réunis dans la salle des actes de la municipalité le 13 mai 2016, les conseillers municipaux de la commune de Mbanga ont adopté le compte administratif de l’exercice 2015. Une séance présidée par le Maire LEMBE MBAPPE en présence de la tutelle administrative représentée par le Sous-préfet BASSILEKIN Georges Magloire, du cadre d'appui au développement local à la préfecture de Nkongsamba Mme MELONG KUETE Rolande. Ce compte présente en recettes 311 016 758 FCFA dont 236 603 981 francs de dépenses de fonctionnement et 74 412 783 francs de dépenses d’investissement.

C’est autour de 13 heures et 45 minutes que la séance est ouverte, suite à l’arrivée du Sous-préfet BASSILEKIN Georges Magloire et du cadre d’appui au développement local à la préfecture du Moungo. Dans son propos introductif, le Maire a souligné la pertinence de la gestion de la Commune au cours de l’exercice passé, 12 poches de recettes en hausse, 06 objectifs non atteints faute de moyens financiers. Le budget primitif de l’exercice précédent est de 469 809 380 FCFA et a connu un budget additionnel de 148 082 463 FCFA, soit un total de 617 891 463 FCFA et les recettes de l’exercice sont de l’ordre de 428 213 280 FCFA, soit un taux de réalisation de 69,30 %.

Dans le cadre des dépenses effectuées, le Maire LEMBE MBAPPE a présenté la déclinaison suivante : 311 016 758 FCFA de recettes dont 236 603 981 francs de dépenses de fonctionnent et 74 412 783 francs de dépenses d’investissement. Les recettes propres de la Commune ont servi à l’entretien de l’Hôtel de ville et des espaces pour les usagers, au ramassage des ordures ménagères, à l’achat du matériel comme un groupe électrogène et un kit informatique pour le service de comptabilité, le traitement de plusieurs bourbiers au marché KOMBE et dans les artères de la ville, le reboisement de 4 ha dans la Réserve Forestière de Muyika-Kompina. Sur le plan social, le maire a souligné le paiement et la résorption des dettes CNPS, la participation au cérémonie officielle, l’appui aux activités des jeunes et des personnes âgées, l’effort de guerre contre BOKO-Haram, etc.

Avec les partenaires FEICOM et BAD, la Commune de Mbanga renforce sa capacité en fourniture d’eau dans la zone semi-urbaine et compte construire six complexes « espaces marchand-toilettes publiques », acheter des incinérateurs pour l’hôpital de District et l’Hôpital de l’EEC, construire une décharge municipale, acheter deux camions bennes et une pelle chargeuse.

Lors des débats après la lecture des rapports des commissions, les conseillers municipaux NGUIMGOU Paul Sylvain, TAFADJI Jean Pierre, MINFOUMOU ONGUENE Fidèle et MOUDJAN ALI TCHONG ont longuement questionné le Maire sur les négociations en vue d’acquérir des terrains, le projet de la carrière de sable et certaines recettes importantes non réalisées contenues dans le budget comme les amendes pénales du parquet de Mbanga. Après les explications du Chef Service Technique de la municipalité M. EKWE NKAKE Charlemagne, le Maire a regretté et condamné l’absence de certains parmi délibérants lors des travaux en commission, présenté l’urgence des délibérations visant à négocier les espaces sollicités pour ne pas perdre des financements estimés à plusieurs centaines de millions pour la municipalité avant de conclure qu’il ferait des efforts avec l’appui des autorités pour ses objectifs globaux soient atteints.

M. BASSILEKIN Georges Magloire, Sous-préfet de Mbanga qui représentait le Préfet HONA Thomas empêché a fait de nombreuses précisions et rappels sur les textes en vigueur sur la procédure d’obtention des espaces du domaine national. A recommandé aux conseillers contestataires, particulièrement au super absent MINFOUMOU ONGUENE Fidèle d’entreprendre une démarche auprès des administrés concernés, tous membres de leur parti politique pour trouver des conciliabules en faveur de l’exécution du projet de la décharge municipale.

Avant de lever la séance à 14 heures de l’après midi, le Maître des lieux, le Maire LEMBE MBAPPE a demander aux conseillers municipaux de s’approprier son obsession, celui de mettre Mbanga dans les villes modernes du pays, souci qui passe par la réalisation urgente d’une carrière de sable de haute technologie, la mise en service de la décharge contrôlée de Mbanga, la réhabilitation du stade multisports de Mbanga, la construction des espaces commerciaux, l’achat des engins pour les services techniques, la création des étangs piscicoles, la construction de la fourrière municipale pas pour pénaliser les usagers, mais les dissuader contre le désordre urbain. Il s’est fermement engagé de se rapprocher du parquet de Mbanga pour recouvrer les amendes pénales jamais versé par les autorités judiciaires.

Sylvain Timamo à Mbanga - Contact Rédaction : +237 663 956 404

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens