Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 13:15
MUSIQUE ENGAGEE VALSERO VOMIT 33 ANS DE REGIME BIYA

Le rappeur camerounais s’est encore illustré la semaine dernière avec la sortie d’un nouvel album ‘’Motion de soutien’’ qui accable les 33 années de gouvernance du président Biya.

Evocation

10 mai 2016, telle une onde de choc, une vidéo fait le buzz sur le web. A regarder de près, ce buzz résulte de la mise en ligne d’un clip musical sur You Tube. Lequel suscite l’intérêt des internautes, qui le lisent et le partagent à coeur joie dans les autres réseaux sociaux (facebook, Istagram, Tweeter, Whatsapp,..). La raison de ce grabuge, c’est le nouvel opus de Valsero, une chanson de rap engagée qui dépeint en des termes forts, les 33 années de pouvoir du régime Biya. « 33 ans de dictature, 33 ans de corruption, 33 ans de népotisme, 33 ans de destruction, 33 ans de souffrance, de misères sans interruption, 33 ans de d’arrogance, de violence et d’humiliation, 33 ans de mensonges bercés par des illusions, 33 ans de pénitence, de sueurs, de larmes à profusion, 33 ans de prières toujours en quête de solution33 ans de 33 pour noyer nos ambitions, 33 ans de Castel et de Guiness comme une punition, 33 ans de promesses, promesses de grandes ambitions; 33 ans de Bikutsi pornographique com-me solution, 33 ans de contrôle, contrôle de nos émotions, 33 ans de chinois de grosses incompréhensions; 33 ans de sodomie comme une étrange addiction; 33 ans d’agressions, de viols à répétition; 33 ans de couche- toi je t'allume et ferme ta gueule; Après 33 ans chaotiques tu te prépares aux élections qu'est-ce qui t'arrive? Arrête la Coke c'est quoi ton truc, l'explosion. Regarde ces jeunes ils ne rêvent plus sinon de partir très loin. Regarde ces jeunes ils ne rêvent plus sinon de partir très loin. Regarde ces jeunes ils ne luttent plus, ça sert à rien pour cer-tains; Tu veux garder le Cameroun pour toi, ok on te laisse, oui vas-y prends-le, et si tu veux, étouffe-toi avec ! On préfère prendre la mer et mourir parmi les poissons, il y a plus de chances de s’en sortir au milieu des requins ... ». L’on peut ainsi l’écouter en boucle dans le déroulé de cette chanson intitulée curieuse-ment« motion de soutien ». Une motion de soutien d’un autre genre qui accuse, met à nu au lieu magnifier comme ce que nous avons l’habitude de suivre, étaye même son argumentaire de faits indiscutables mais lais-se à la fin, un impression de résignation. Comme-ci, face à la « dictature » du régime d’Etoudi, rien ne pouvait être fait pour l’ébranler. Et que toute possibilité de changement était inenvisageable. De ce point de vue, cette chanson dans son ensemble pose un diagnostic critique vraisemblable certes, mais les solutions envisagées pour s’en sortir restent floues, plus, elles semblent inviter les jeunes à abandonner leur pays pour braver les routes incertaines et dangereuses du « front ». En tout état de cause, cette opus confirme tout de même la posture citoyenne du Général Valsero qui peut exprimer sans ambages ses idées et ses convictions sur la marche de notre pays, quitte à « déranger » les partisans du régime. Surtout que cette autre titre, marque sa continuité d’actions donc la cohérence de son opposition au système en place parce que cela rejoint une précédente intitulée « ce pays tue les jeunes », un peu comme une certain Lambo Pierre Roger de regretté mémoire à son époque, Gaston Phillipe Abe Abe de son vrai nom hisse haut le flambeau de la musique engagée au Cameroun de tel enseigne que l’on peut dire sans risque de se tromper que « Lapiro est mort, vive Valsero ! ».

Didérot Dopna, Directeur de publication du Journal Conscience, N°018 du 16 mai 2016, Télécharger au format PDF gratuitement dans le Groupe facebook-Conscience 2.0

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens