Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 16:04
Louis Paul Motaze, Ministre de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Représentant du gouvernement camerounais à la signature de la Convention.
Louis Paul Motaze, Ministre de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Représentant du gouvernement camerounais à la signature de la Convention.

Fruit de la coopération Cameroun-Belgique, une convention de financement de la première phase du projet d’approvisionnement en eau potable du nouveau complexe portuaire et de la nouvelle ville de Kribi a été signée le 10 juin 2016 à Kribi, entre le Gouvernement Camerounais représenté par le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Louis Paul Motaze et la Belfius banque de Belgique représentée par Daniel FEREMANS, Spécialiste export finance. Ce qu’il faut savoir. Lire.

La cérémonie s’est déroulée sur le site du port en présence des Ministres de l’Eau et de l’Energie, Dr. Basile Atangana Kouna, de l’Habitat et du Développement Urbain, Jean-Claude Mbwentchou, du Ministre Délégué auprès du Ministre des Transports, Mefiro Oumarou et de l’Ambassadeur du Royaume de Belgique au Cameroun,S.E. Jan De BRUYNE.

Selon les termes de la convention ainsi signée, un montant de 45 millions d’euros, soit environ 29,52 milliards de francs CFA sont accordés au Cameroun par la banque belge. Cet argent va servir à la construction des équipements de production et de distribution d’eau pour alimenter à moyen terme le nouveau Complexe portuaire et la nouvelle ville de Kribi. Celle-ci est l’une des quatre composantes intégrées du Complexe Industrialo-portuaire de Kribi. Elle consiste en l’aménagement, sur 4.000 hectares, de toute une ville qui devrait accueillir progressivement au cours des 20 prochaines années, plus de 80.000 habitants. A ce jour, l’étude technique en vue de l’aménagement de ladite ville pour la Phase 1 sur 2.100 hectares, a été bouclée. Les financements comme ceux accordés par la Belfius, vont permettre de passer à la réalisation effective des aménagements prévus.

Pour le ministre Louis Paul Motaze, cette cérémonie était « une occasion nouvelle de célébrer la dynamique et fructueuse coopération qui existe entre le Royaume de Belgique et la République du Cameroun. Une coopération pour laquelle la Belfius Banque, précédemment connue sous l’appellation de DEXIA Banque, fait figure de porte-étendard au vue du volume des concours financiers qu’elle a, au cours des sept dernières années, accordé au Cameroun. Des concours financiers d’un montant cumulé de plus de 78 milliards de FCFA injectés depuis l’année 2009 dans l’approvisionnement en eau potable dans plusieurs villes du pays ». Louis Paul Motaze a aussi rappelé que l’appui financier ainsi accordé, fait suite à une série d’autres, mis en place depuis sept ans par la même banque. Il a indiqué qu’à tous ces concours financiers, devraient bientôt se greffer un autre en attente de finalisation d’un montant de plus de 26 milliards de francs CFA qui serviront à l’exécution des travaux dans 13 centres situés à Bankim, Banyo, Mbe, Pitoa, Mayo-Oulo, Figuil, Mbalmayo, Sa’a, Dimako, Djoum, Lomie, Yoko et Makalingai.

Le MINEPAT a également rappelé que « le Gouvernement camerounais, sous la Très Haute Impulsion du Président de la République, Son Excellence Paul BIYA, s’est engagé, dans une vision volontariste de développement, à faire du Cameroun un pays émergent à l’horizon 2035. Pour y parvenir, une stratégie visant à augmenter de manière significative la production nationale et donc à développer les secteurs producteurs de croissance d’emplois, a été élaborée et consignée dans le Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE) dont la mise en œuvre nécessite la mobilisation d’importantes ressources financières additionnelles à l’instar des prêts souverains comme celui que la Belfius Banque de Belgique accorde au Cameroun pour réaliser cet autre projet prioritaire du Gouvernement ».

Bon à savoir, au terme de la cérémonie protocolaire, une visite des installations du Complexe Industrialo-portuaire de Kribi (CIPK) a été effectuée, sous la conduite de Patrick Melong, Coordonnateur du projet. La délégation belge s’est dite particulièrement impressionnée par la qualité de l’infrastructure. Et l’on a pu constater que la première phase du Port général est complètement achevée et que toutes les installations et ouvrages prévus ont été réceptionnés. La mise en exploitation effective, quant à elle, est envisagée pour le second semestre de l’année 2016, mais reste tributaire du parfait achèvement d’autres projets d’accompagnement, notamment l’accès au port ou la mise en place des services de l’Etat (administrations douanières et para douanières).

Ericien Pascal Nguiamba/CP

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens