Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 14:08
Evaluation à mi-parcours du Budget 2016 de la Commune de Mbanga : LEMBE MBAPPE annonce 59, 29 % de taux de performance à la date du 30 septembre 2016

C'est vendredi 30 septembre 2016, en présence du Préfet du Département du Moungo, M. HONA Thomas et de toutes les forces du maintien de l'ordre de Mbanga que le Maire LEMBE MBAPPE assisté de ses deux adjoints MOHAMADOU LAWAL et ELONGUE Teclaire, a procédé à cet exercice qui a vu le Budget passé de 584195 341 FCFA à 783 339 201 francs. Un taux de performance global de 59,29 % est enregistré pour la période écoulée.

HONA THOMAS et le mot de la tutelle

Avant que le Conseil Municipal n’entre dans la phase des débats et questions- réponses, le Préfet du département du Moungo, M. HONA Thomas a pris la parole pour situer le contexte de ce budget à mi-parcours, tout en félicitant l’exécutif municipal pour le respect des textes réglementaires. En principe, au cours d’une année budgétaire, chaque commune est appelée à organiser quatre sessions de conseil. Se référant au chronogramme de la Commune de Mbanga, cette session du 30 septembre est la deuxième de l’année 2016, tenue quelques mois après l’examen et le vote du compte administratif 2015 d’un montant de 427 588 512 francs et un troisième qui se tiendra avant la fin du mois de novembre, ou plus tard avant mi-décembre pour élaborer le budget 2017. Reste maintenant à l’exécutif et aux conseillers municipaux de jouer leur rôle de facilitateur auprès des contribuables, des autorités administratives et fiscales dans le but de recouvrer les recettes nécessaires à la réalisation PIA (Plan d’Investissement Annuel). Les recouvrements des taxes sur la publicité, la taxe d’abattage, les tickets de quai, les droits de place dans les marchés, l’OTVP étant encore très faible, voir quasi nul par rapport aux prévisions.

Le taux de performance de 59, 29 % neuf mois après le lancement de l’exécution du Budget 2016 est tout de même, selon M. HONA Thomas, administrateur Civil Hors Echelle intéressant et présage des lendemains meilleurs. M. HONA Thomas dans le talent de communicateur qu’on lui connait a féliciter une fois de plus les populations de Mbanga pour leur grande mobilisation à l’occasion de la visite du Gouverneur de la Région du Littoral ; les forces vives lors de la visite de travail du Ministre des Relations Extérieures, M. MBELLA MBELLA Lejeune.

Débats : Questions et réponses

L’on a par la suite écouté les questions des conseillers TEDJOUTEU Irené et MOUDJAN ALI TCHONG, MOUKOUELLE Joseph et ENDALLE epse EDJAKE Henriette, Les premiers ont questionné le Maire sur l’entretien des pistes de collecte, le second sur la non maturation de certains projets et la présentation du Budget sans les données statistiques fiables de l’état des recouvrements par le Receveur Municipal. La dernière s’est appesantie sur les nombreux retards dans l’exécution des projets faute de titres de propriété et l’évocation récurrente de la saison des pluies comme entraves au déploiement des engins chargés de réhabiliter les routes et voies secondaires. Sur la partie concernant les financements, le Maire a donné la parole au Receveur Municipal, M. Louis Roger PAGLAN, il qui a laissé entendre qu’il venait de prendre fonction et mettait ses stratégies en place. Ce dernier a évoqué le sempiternel problème du fichier du contribuable. Sur les autres questions, le Maire LEMBE MBAPPE à laissé parlé M. EKWE NKAKE Charlemagne, le Chef du Service Technique qui a annoncé que la Commune de Mbanga a bouclé la confection des dossiers techniques de tous ses projets prioritaires et que des demandes de financement sont déjà sur la table du FEICOM et du PNDP. Que la plage de Mbanga (complexe constitué d'une piscine et d'un étang piscicole) qui sera requalifié en site touristique va connaître le début des travaux dans quelques jours sur fonds propres. Sur les routes, le Maire a laissé entendre que le démarrage des travaux n’est plus qu’une question de jours et que le stade de football de Mbanga pour lequel un projet de prêt de 180 millions était envisagé va encore être maturé. Le partenaire PNDP estime que le stade multi-sports bien réalisé couterait au moins 500 millions.

La réhabilitation et l’extension de l’éclairage public est confié a un prestataire qui rassemble encore le matériel pour amorcer la première phase de son travail en octobre prochain. La réserve forestière de Mbanga va être aménagée avec le planting de 500 arbres. Ce projet de reboisement résultant d’un financement du Ministère des forêts, complété par la création des étangs piscicoles est encore retardé à cause des préalables visant à sécuriser le site de 20 hectares en cours. Le placement en parts sociales d’une somme de 20 millions à la SOCAPALM rapporterait annuellement à la Commune environ 1 630 000 francs, dividendes que les conseillers estiment faibles; Ces derniers demandent l’envoi d’une mission vers les gestionnaires de la société SOCAPALM. Trois sur les cinq projets majeurs de la Commune sont réalisées au 30 septembre, 02 autres sont en cours.

A la fin de la phase débat, la délibération inscrivant au Budget de la Commune de Mbanga pour l’exercice 2016 les crédits d’un montant de 199 143 860 (cent quatre-vingt dix-neuf millions cent quarante-trois mille huit cent soixante francs) est voté à l’unanimité. Elle comporte les particularités suivantes : 110 000 000 du MINTP pour la construction de voiries et réseaux routiers, 27 778 000 pour le traitement des voies en terre, digue et canalisations, 2 789 000 du MINEDUB pour le paquet minimum, 55 962 860 du PNDP pour la construction de l’Abattoir Municipal de Mbanga, 1 500 000 du MINAS en appui aux appareillages.

Sylvain Timamo à Mbanga

Rapport de présentation de l’exécution du Budget à mi-parcours de la Commune de Mbanga

I – LES RECETTES

  1. Recettes de Fonctionnement :

Évaluées au départ à la somme de 503 418 884 de francs en valeur absolue, soit 86,17% en valeur relative par rapport à la masse budgétaire, ces recettes ont connues un taux de recouvrement reparti de la manière ci-après :

  • Produits de recettes fiscales reparties comme suit : recettes fiscales 12 469 408 FCFA; les centimes additionnels communaux à 61 009 591 FCFA; les taxes de développement locale à 1 906 844 FCFA; le produit de l’exploitation du domaine à 3 037 760 FCFA; les taxes communales indirectes à 12 959 218 FCFA, les produits financiers à 000 FCFA; autres produits et profits divers à 000 FCFA; réserves à 20 000 000 FCFA; transferts reçus de l’Etat à 140 278 000 FCFA.
  1. Recettes d’Investissement :

D’une prévision budgétaire de 80 776 457 francs en valeur absolue, soit 13,83% en valeur relative, par rapport à la masse budgétaire, ces recettes proviennent des retombées de la convention de partenariat avec le P.N.D.P destinées à l’investissement; elles ont connues un taux de recouvrement reparti de la manière suivante :

Fonds de dotation reçues à 655 000 FCFA; subventions d’équipement et d’Investissement reçues à 55 962 860 FCFA; dotation générale de décentralisation pour investissement à 35 000 000 FCFA; transferts de l’Etat à 143 181 000 FCFA

II – LE DÉPENSES

  1. Dépenses de Fonctionnement :

Biens et services consommés de 19 119 682 FCFA; transports consommés de 1 301 250 FCFA; autres services consommés à 9 457 343 FCFA; frais du personnel à 51 360 024 FCFA; impôts et taxes à 000 FCFA, frais financiers à 000 FCFA; subventions verses de 650 000 FCFA; transferts verses à 000 FCFA; autres charges et pertes diverses de 9 596 199 FCFA.

  1. Les Dépenses d’Investissement :
  2. Remboursement des autres emprunts et dettes de 8 167 991 FCFA; acquisition des autres immobilisations corporelles à 48 923 776 FCFA; matériels et mobiliers à 2 340 625 FCFA.

Tel est présenté de manière sommaire le budget à mi-parcours de la Commune de Mbanga dans un exposé du Receveur Municipal et le discours de circonstance du Maire LEMBE MBAPPE.

Contact Rédaction : +237 678894092 / +237 663 956 404

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens