Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 09:22

Journée du Mercredi 17 Mai 2017

Ouverture du Salon autour de 16h Sous le Haut Patronage du Préfet du Département du Moungo représenté par MMe KEDI Justine Hermine, Secrétaire d'Administration Principale. Présentation du programme par M. LEKAMA Georges Auréoles, communicateur ; Exécution de l’hymne national, suivie d’un intermède musical exécuté par le musicien David KOME; Mot de bienvenue du Président du Comité d’Organisation, M. TIMAMO TEDJON Sylvain qui est revenu sur l’historique de la création du Salon de l'Entrepreneuriat de Nkongsamba donc la vocation est d’encourager les jeunes de la ville de cité et de ses environs à s'auto-employer, à créer des entreprises et freiner l'exode rural; Discours du représentant du Préfet, Mme KEDI Justine Hermine, Secrétaire d'Administration Principale qui a apprécier l’initiative des organisateurs, en encourageant ces derniers à continuer dans la mobilisation, la sensibilisation des jeunes sans emploi en particulier et des chômeurs qui constituent la principale cible en général.

Etaient présents : M. Ntamack Epoh Serges, Représentant du Ministre des Relations Extérieures.  Le Sous-Préfet de Nkongsamba 2eme, Mme Onana Nga Dominique Epse Olinga Olinga, représentant le Procureur de la République près le TGI du Moungo, Mme MBOLE Yvette le Délégué du MINPMEESA, Mme AGIAM Lillian NGONWI du Commerce, Mme EBONGUE Madeleine, 1er adjoint au Maire de Nkongsamba 2ème, Mr NZOKI EPOH Frédéric, Proviseur du Lycée du Manengouba, Mr KALLA Victor, président du CENIPE, les invités spéciaux. Cette journée a été meublée des nombreux échanges avec les participants, les photos et la visite aux autorités administratives, traditionnelles, religieuses et municipales.

JOURNEE DU JEUDI 18 MAI 2017

La 1ere conférence qui avait pour thème "Entreprise et économie numérique"  a débuté à 10 heures par la prise de parole du Dr. MELI Basile, économiste, enseignant d'université qui à édifié les participants à travers des exemples et témoignages, le comité de pilotage du SIEN en particulier et les délégations venues des communes du Moungo, a encouragé ceux-ci à prendre leur destin très tôt, car c’est très tôt que murit l’idée d’être entrepreneur et que l’on peut partir de rien pour créer sa propre entreprise. Il a également expliqué ce que c’est qu'une économie numérique. Pour l'intervenant, «l’économie numérique consiste à utiliser les outils de communication pour des fins économiques et non pas seulement à des fins distractives... fin numérique dans la mesure où ils nous permettent de faire des recherches, de prendre des renseignements, de nouer des relations à distance, mais surtout de faire des achats en ligne, via le E-marketing".

En bref, l’économie-numérique vient révolutionner le payement et l'achat en ligne.

Mr NGALLE Nestor, Chef de Centre de la CNPS (Caisse Nationale de Prévoyance Sociale) de Nkongsamba a ensuite pris la parole dans l'optique d’éclairer les participants sur les "prestations offertes par la C.N.P.S" et l'utilisation du numérique qui facilite les échanges entre les structures partenaires et les employeurs, les assurés sociaux.

Depuis le décret du 24 Août 2014, l’entrepreneur est intégré dans le régime de sécurité sociale au Cameroun. Pour cela, l’Etat a mis sur pied «l’assurance volontaire». Le Chef de Centre, Mr NGALLE Nestor a par ailleurs ajouté que l’entrepreneur a une contrainte sociale, il doit faire fructifier son capital, faire des bénéfices et couvrir également la sécurité des employés. Ilrencherira en disant : «le temps est la variable la plus simple à la CNPS»; Il est important pour le citoyen camerounais de s'affilier tôt à la CNPS pour atteindre 15 ans de cotisations en sa période de validité. M. NGALLE Nestor a terminé en rappelant que la CNPS est déjà passée à l’heure du numérique ceci à travers le mode de payement des allocations. Dr NDEMMANU DE PADOUE Antoine, économiste, entrepreneur ajoutera que peu importe qui on est et ce qu’on fait, on peut déjà s’affilier à la CNPS et se mettre ainsi à l’abri des problèmes à l'âge ou l'on na plus de vitalité pour travailler.

M. NDJOUMGOU GEORGES, représentant du Minpostel (Ministère des Postes et Télécommunications) a pris la parole en précisant que l’information n’a pas besoin d’être diffusé ou suivie par mille personnes présentes, mais peut se faire par un relais d’info (médias, points focaux, TIC). Pour lui, les TIC permettent l’implémentation des projets et programmes des entreprises. Internet doit inspirer les jeunes qui doivent joindre l’utile à l’agréable et que chaque chose dans la vie doit avoir son temps. Toute action doit partir d’une idée a-t-il ajouté. Lorsqu’on a une l’idée, on la conçoit, et on gagne toujours à travailler pour soi-même et en cela, il y a création des richesses quand on est entrepreneur. Il faut faire l’effort de penser, «une entreprise doit être portée vers le numérique car l’entreprise qui n’utilise pas les TIC est celle qui a signé son arrêt de mort » a-t-il conclu, en clôturant son exposé.

Mme Ekobe Yvette epse Mbole, représentant le MINPMEESA, a fait un exposé sur la création d’une entreprise. Pour elle, il faut pour créer une entreprise : avoir une idée (mêmes explications que le Dr MELI Basile. Il faut s’auto-employer ; avoir des moyens techniques, humains ; l’état a pensé à murir cette idée à travers les agences des PME. Pour transformer l’idée innovante en entreprise réelle et performante, les incubateurs d’entreprises sont là pour cela.

L’incubateur d'entreprise a pour rôle d’accompagner les projets, la maturation du projet, le renforcement des capacités managériales des porteurs de projets, l'appui technique, etc... Il existe également, selon les explications de Mme Ekobe Yvette epse Mbole, délégué du MINPMEESA du Moungo, des centres de gestions agrées, qui offrent des avantages à travers une assistance en matière comptable, bénéfices et avantages fiscaux. L’Etat à régler le problème de l’ouverture de dossier chez le notaire qui demandait des frais allant à plus de 350 000 FCFA pou créer une entreprise. Par contre, l’entrepreneur a des obligations à respecter. Mme Ekobe Yvette epse Mbole a terminé en encourageant la mise en place des synergies entre entrepreneurs ou entreprises ayant le même projet.

Le dernier intervenant de la matinée, en la personne du représentant du Délégué Départemental de l’Agriculture et du Développement Rural, M. EKEMBAT Elat Martial, Ingénieur des Travaux Agricoles a édifié le public sur l’entrepreneuriat agro-pastoral dans le thème "L'agriculture à l'ère du numérique", ce programme encourage les jeunes de 18 à 35 ans à l’agriculture maraichère, à l’élevage etc… la relation qui lie l’économie-numérique à l’agriculture. Pour ce brillant intervenant, "L'agriculture numérique représente l'application moderne des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans le domaine agricole, débouchant sur ce qu'on pourrait appeler l'agriculture de deuxième génération. C'est donc une agriculture intelligente, qui a un réel potentiel pour favoriser une production agricole plus productive et durable, fondée sur une approche plus précise et économe en ressource". Les réseaux sociaux permettent de s’informer, de découvrir, créer et mettre en ligne des projets.  Comme site, l’on a celui "La Voix du Paysan", soit www.cta.it.. Pour M. EKEMBAT Elat Martial, Ingénieur des Travaux Agricoles, l’objectif du réseau, c’est de créer une plateforme et cela crée des échanges bénéfiques entre les entreprises, les exploitants agricoles, le petits paysans ou l'"leveur du coin réculé descentres urbains.

La deuxième conférence de la journée s’est ensuite tenue vers 16h avec comme intervenant principal Mr M. Ngongang Claude Bernard, Président de l'Association des Planteurs et agriculteurs du Moungo (APAM) sur le sous-thème :"Entreprendre avec les logiciels libres et open source". Suivi des éclairages du Dr Meli Basile, Mr BEKEM Cyrille, entrepreneur en informatique et un responsable de ANTIC. Mr Lekama Georges Auréoles a par ailleurs ajouté que l’on peut tout vendre ou acheter dans le secteur numérique, grâce au E-marketing. Cette première conférence s’est achevée aux environs de 18 heures par des échanges entre panélistes et les personnes présentes.

JOURNEE DU VENDREDI 19 MAI 2017

La journée de vendredi était meublée par des fora et ateliers qui ont débuté autour de 11heures auxquels ont pris part plusieurs participants qui ont exposé leurs projets. M. Lekama Georges a fait un exposé sur "comment créer son entreprise». Trois points essentiels ont étés retenus :-promoteur -l’idée-projet -l’environnement.

Mr Ngongang Claude Bernard a pris le relais afin de développer les idées émises plus haut. Il y a y a eu l'exposé de Jean Raymond Kombol sur la "Décentralisation et le Développement durable", le rôle du sport business dans le développement des collectivités territoriales décentralisées, cas de la Commune d'Orléans en France. Mr KAJE NZALI Virgile, Directeur d'Agence de Afriland First Bank de Nkongsamba a parlé de financement, de crédit, de l'impact de la l'agriculture ou de l'artisanat dans l'économie et la création des richesses... Mr DJOUAMADJI Joseph qui devait également exposé sur le thème "Décentralisation et Développement durable" est arrivé avec du retard alors qu'on clôturait la journée. Il a tout de même eu un échange avec les médias sur l'impact des municipalités dans la promotion de l'investissement local.

Cette journée portait également sur l’élection de la Miss Nkongsamba 2017 et le Jury composé de Mr FANDJA Léonard, Directeur de publication de "Les Visages d'Afrique", Dr Meli Basile et Mlle ONGOMELE Marie Cécile a noté les Miss Nkongsamba 2017. Pour ce concours, Mlle FOKAM EKWELLE Jessica, élève en classe de 2nde au Lycée du Manengouba est sortie vainqueur; sa 1ère Dauphine NGALLA Céline est une élève en 1ère au Lycée du Manengouba; la 2ème Dauphine est ALAM NKOM Naomi, une élève en classe de 1ère A4 au Collège privé Mitoukem.

Le Concours du Meilleur Projet d'entreprise sera remporté par Mr DANG Georges Stéphane avec le projet de création d'une unité de production de jus de fruits naturels. Il suivi par Mme NDAM Marthe de la PLANOPAC avec l'unité de production de Manioc-Amidon et enfin de liste, le SPIAEVICAM de Bafang représenté par Mr NGAKO Emmanuel avec une boutique de vente de produits alimentaires et artisanaux... Les deux autres, respectivement NANA Innocent et EPANDA Louis Mayer en 4ème et 5èmeplace n'ont pas démérité. Le Président du Jury, Mr Jean Raymond KOMBOL, originaire du village Manengouba2 qui vient de France a promis de les accompagner... Tous vainqueurs sont  félicités par la quarantaine de participants aux expositions et la trentaine d'inscrits au séminaire-atelier sur l'Entrepreneuriat rural.

Par ailleurs, l’esplanade du Complexe Multisport de la Délégation du MINSEP qui a vu passer plus de 60 mille visiteurs en cette semaine de célébration de la fête de la Nation était meublée de quelques exposants venus présenter leurs produits au volet Foire-Exposition. On citera entre autre : La CNPS, les artisans de Douala, les artisans de Dschang, les artisans du Moungo, ADC, Les Visages d'Afrique, le Groupe Youmbissi Vaillant, Scores2000, Nkongsamba Express, Groupe Michael et Electricité, Ets Maya Style, Artisans de la Prison Principale de Nkongsamba, Communauté Urbaine de Nkongsamba, Apam, Assepm, Kombol Sport, Gic des Paysans du Manengouba2, Groupe Kafo Parfaite, Hôtel le Moungo, etc...

La soirée du 19 mai 2017 s’est achevée autour de  21 heures par l'intervention du Président du Comité d’Organisation, M. TIMAMO TEDJON Sylvain qui a cite les différents lots dont bénéficieraient les miss. Présentant le plan de soutien de la Marraine NGOUNOU Hortence Patricia, l'épouse de Mr NSEKE Adolphe, Promoteur de Nkongsamba Express qui déboucherait sur un avenir d’Hôtesse, de Mannequin, de communicatrice. Ces activités soutenues par le Ministre Mbella Mbella Lejeune des Relations Extérieures, les Brasseries du Cameroun, la CUN, Scores2000, la CNPS, Mynergie, Kombol Sport, GIC PRODICOM, Parthenon... Elles ont reçu leurs écharpes à 16H00 le dimanche 21 mai 2017 à l'Hôtel le Moungo. Des cadeaux : voyages gratuits pendant un an à Nkongsamba Express, assurance volontaire pendant 6 mois pour la Miss. Couverture payée par la CNPS, des savons, des bijoux, des huiles, des abonnements, des trophées, etc... D'autres lots sont attendus.

JOURNEE DU 20 MAI 2017

Elle portait sur la visite des monuments historiques de Nkongsamba et des exploitations du village Manengouba2, le défilé du 20 mai qui s’est tenue a l’esplanade de la place des fêtes de Nkongsamba, suivie de la foire exposition. Enfin, la journée s'est achevée par une soirée de gala offerte par Mr HONA Thomas, Préfet du Département du Moungo en compagnie de plusieurs invités spéciaux du SIEN2017.

JOURNEE DU DIMANCHE 21 MAI 2017

Cet après-midi est ouverte par la prestation de l'artiste-comédien DJO COOPER, suivie par la présentation du rapport de synthèse général du SIEN2017 par le Dr MELI Basile. Vient la remise des écharpes aux Miss Nkongsamba2017 et des récompenses aux meilleurs projets retenus autour de 17 heures. Le récipiendaire est Mr DANG Georges Stéphane, un fabricant de jus de fruits naturels. Les deux autres NDAM Marthe et NGAKO Emmanuel de SPIAEVICAM en déplacement ont reçu leurs prix plus tard. NANA Innocent du Gic Prodicom et EPANDA Louis Maya des Ets Maya Style ont reçu des lots de consolations. D'autres lots ont également été offerts par de nombreux partenaires et mécènes, a l’instar de Nkongsamba Express qui offre des voyages gratuits aux Miss Nkongsamba2017 et aux journalistes qui organisaient parallèlement aux conférences-ateliers, la 2ème édition du Forum des Médias du Moungo. Un mécène a remis des enveloppes d'argent en espèces aux lauréats. La cérémonie s’est achevée par des séances photos et un cocktail. Reste dans les mémoires que Mme KEDI Justine Hermine se confiant aux médias ce jour a laissé entendre que le Comité d'Organisation a le soutien total et inconditionnel de Mr HONA Thomas, Préfet du Département du Moungo pour la suite... Que cela est suffisant pour avoir l'autorité nécessaire pour poursuivre cette œuvre exaltante et mieux préparer la 10ème édition prévue du 19 au 27 mai 2018. Une édition qui selon Mr NZOKI EPOH Frédéric, élite du coin, va connaitre une mobilisation particulière dans l'optique de l'implémentation des objectifs poursuivis depuis 2004. Les touristes revenus du village Manengouba2 et des chutes d'Ekom-Nkamon ont émis le vœux de voir les organisateurs associer au programme la visite des chefferies traditionnelles et des vastes exploitations agricoles.

Par Madola Marie et Ongomele Cécile

 Contacts :696234411/655357816/699129915663956404

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens