Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 09:05

L'élite compradore RDPC du Moungo réunit dans le cadre des activités marquant l'Assemblée Générale de l'Association des Ressortissants du Grand Ouest du Moungo(AROM), attise la fibre ethnotribale des bamilékés du Moungo pour soutenir le Président Paul Biya face à la menace de Maurice Kamto.
................................................................................................................................................

La place des fêtes de Nkongsamba a hebergé ce jour, 05 mai en après-midi, une manifestation populaire de soutien au président Biya au terme de l'assemblée générale de l'AROM en présence des élus politiques du RDPC, du gotha administratif du Moungo, des autorités traditionnelles Mbo et Bamilékés auxquelles y étaient associées les communautés et groupes de danse presque une semaine, jour pour jour, après le meeting fortement couru du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun(MRC).

Une percée territoriale du MRC qui fait visiblement perdre le sommeil aux tenors du RDPC MOUNGO. On se souvient déjà que des jeunes et sympathisants du MRC avaient été payé à 2000 Francs CFA chacun pour boycotter de son meeting par des proches du Maire de la commune de Nkongsamba 1er, El HADJ Oumarou Dandjouma. Aujourd'hui, c'est le tour du Maire de la commune de Loum, président national de l'AROM et par ailleurs, Membre Titulaire du Comité Central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), Louis Henri NGANTCHA qui, a ciblé l'essentiel de son discours sur Maurice KAMTO et le MRC.

Conscience News

Le vendredi 05 Mai 2017, s'est tenue à Nkongsamba, la cérémonie de clôture de l'Assemblée Générale de l'AROM (Association des Ressortissants du Grand Ouest du Moungo).

La cérémonie a débuté aux environs de 15 h 42 avec l'arrivée de M. le Préfet, suivi de l'hymne national. L'animateur de séance, actuel communicateur de l'Arom, Mr YONKEU Titan a fait lecture du programme conçu pour la circonstance. Après la lecture du Récépissé de Déclaration de manifestation publique, le coordonnateur local de l'Arom M Youmbissi Thomas Vaillant a prit la parole pour son discours de bienvenue dans lequel il a d'abord présenté l'association, donné son objectif, qui est d'assurer la cohésion sociale des membres de toutes les antennes (Nkongsamba, Baré-Bakem, Loum, Mombo, Mbanga) et que beaucoup reste encore à faire.

Selon Mr YOUMBISSI Thomas Vaillant, un brillant opérateur économique de Nkongsamba; l'AROM est une association qui a pour vocation de rassembler tous les fils et filles du Grand Ouest du Moungo; c'est-à- dire de l'Ouest jusqu'au Nord-Ouest du Cameroun. Elle a été créée en 2010 et a à sa tête M. Louis Henry Ngantcha comme président national.
En prélude à la cérémonie de clôture de l'Assemblée Générale de ladite association, des travaux se sont tenus au Cercle Municipal. Ceux-ci portaient sur l'évolution des activités; un regard sur le climat socio-économique qui y règne et enfin, une feuille de route a été arrêtée pour le compte de période 2017-2018.
L'événement a été organisé a la place des fêtes de Nkongsamba par les membres de l'organisation, présidé par M. Hona Thomas, le Préfet du Département du Moungo, des maires de quelques municipalité du Moungo, du centre et de l'Ouest, des chefs traditionnels venus de plusieurs cantons. Après le mot du coordonnateur, une prestation musicale a été offerte par David Komè, qui s'est suivie part la prise de parole du Vénérable Sénateur Jean-Jules Ebongue Ngoh, président du Regemo (Regroupement des Enfants du Moungo) qui œuvre pour «une fraternité et une solidarité agissante», afin de participer au développement économique et social du terroir. M. le sénateur n'a pas manqué de prodiguer quelques conseils au président de l'Arom. Pour lui, un président est "un chef de famille qui a le devoir d'encadrer ses enfants avec amour. Il doit canaliser les comportements des uns et des autres...il doit montrer l'exemple...".
M. Kembe, conseiller municipal de la Commune de Mombo a à son tour mentionné que la cérémonie actuelle est "un exemple de bilinguisme et de multiculturalisme". Il terminera son propos en renchérissant : "devons dire non à la division et oui à la solidarité nationale".
Mme Kourtess Ketcha, maire de la Commune de Bangangté, très enjouée dans sa prise de parole a fait allusion au Grand Moungo, "Cameroun en miniature qui s'apparente aux États-Unis d'Amérique en Afrique", parlant de la ville de Nkongsamba d'antan aussi, locomotive la création des richesses en Afrique Centrale et bassin de l'entrepreneuriat rural. En ce sens que l'acceptation de l'autre devrait être gage pour la paix; car on ne choisi pas son père, mais on choisi la personne avec qui l'on veut vivre.
Après l'allocution de Mme le maire Kourtes Ketcha, le président de l'Arom, Louis Henry Ngantcha dans sa prise de parole a connotation très politique, a d'abord fait une présentation de l'association et, allant dans la même lancée que ses précédents orateurs, particulièrement le brillant entrepreneur Youmbissi Thomas vaillant; en ce sens que les fils et filles du Moungo ressortissants de l'Ouest Cameroun participent ensemble au développement du département, œuvrent pour le "vivre ensemble". Pour ce dernier, quatre conditions doivent être respectées pour être membre de l'Arom :
- Aimer le Moungo ;
- Refuser le tribalisme ;
- Soutenir le Président Paul Biya ;
- Œuvrer pour le développement du Moungo.
Le président Ngantcha Louis Henri dans son allocution a mentionne la nécessité de bâtir le Moungo nouveau en luttant contre le tribalisme; car "rien ne se bâtit sous la haine". Il a par ailleurs, appelé les membres de l'association à accompagner les actions du Chef de l'État dans la relance économique, a aussi mentionné les différents projets du gouvernement notamment dans le secteur agricole. Pour M. Ngantcha Louis Henri ; " l'Arom ira jusqu'au bout avec Paul Biya".
Le président en outre n'a pas manqué de ternir des critiques au sujet du candidat à la présidentielle, le Pr Kamto Maurice qui venait de faire il y a quelques semaines un meeting populaire à Nkongsamba. Après l'intervention de M. Ngantcha, des animations se sont succèdées, entretenues par des groupes folkloriques qui avaient du plaisir à échanger avec leur sénateur, le Vénérable EBongue Ngoh Jean Jules .
Les festivités ont pris fin vers 17 h 27mn avec la lecture de la déclaration par M. Martin SimpliceTchamba, un des fondateurs de cette association.

Par Ongomele Marie Cécile/Stagiaire

Mr LEUKEU YASSI Elie Cedar, Président des jeunes du Binam a été destitué de son poste

Au moment ou nous mettons sous presse, nous apprenons que Mr LEUKEU YASSI Elie Cedar, Président des jeunes du Binam a été destitué de son poste, il entrainerait ainsi dans sa chute l’ensemble des membres de son bureau. On accuserait ce dernier de connivence avec l’ennemi, du moins les membres de l’AROM, Association des ressortissants de l’Ouest dans le Moungo. Pourtant des membres de son bureau qui ont répondu au téléphone affirment que ce dernier avait entrepris des reformes importantes pour aménager le pouvoir économique des jeunes de cette association, Ce qui n’aurait pas été vu d’un bon œil par le secrétaire général WANDJI Alain Thomas. Depuis quelques années ces deux associations de l’Ouest Cameroun se livrent une bataille de leadership dans le département. L’AROM du président NGANTCHA Louis Henri, TCHAMBA Martin et YOUMBISSI Thomas vaillant qui prépare son assemblée générale le 05 mai 2017 à Nkongsamba inquiète véritablement son ainée. Dossier à analyser dans notre prochaine édition…

Ayah Paul Abine a ete mis a la retraite de la magistrature. Son procès qui était bloqué depuis sa mise en détention va vraisemblablement s'accélérer.
En dehors du départ du président TCS Yap Abdou, mute a la cour suprême comme Premier avocat général, et remplacé par Emmanuel Ndjere jusque-la SG du ministère de la communication, de même que la nomination de Mr Epule, un anglophone qui remplace a la tête de la chambre judiciaire de la Cour suprême, le francophone Mr Bisseck, ce conseil aura donc été des plus classiques comme je le pronostiquais hier.
Certes l'essentiel des chefs de juridictions de la capitale économique ont été remplacés. Mais pour l'essentiel, on a continué a faire passe indifféremment des magistrats du siège vers le parquet et vice versa.
Enfin, on note le mise a la retraite de M. Ngwanmesia, secrétaire général du ministère de la justice qui aura vu défiler de nombreux ministres et ministres délégués de la justice.
Enfin, le magistrat devant représenter la justice au sein du conseil constitutionnel aurait été désigné, a en croire le communiqué ayant sanctionné les travaux.
Est-ce a dire qu'enfin cet organe constitutionnel institué depuis 1996 pour réguler le jeu institutionnel verra enfin le jour avant les échéances électorales prévues en 2018. Il faut l'espérer. Nous attendons les éclairages du Vénérable EBONGUE NGOH Jean Jules, Sénateur de la Région du Littoral...

Lire aussi des informations complémentaires sur www.lechasseur.over-blog.net

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens