Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 20:07

Youfedi Hamid, précédemment Sous-préfet de Mouanko, qui devient sous-préfet de l’arrondissement de Nkongsamba 2ème et qui remplace M. Etta Bokaya Ashu promu comme préfet dans le Sud-Ouest, a officiellement pris ses fonctions le 19 Juin 2017 au Rond point de l’Hôpital Régional de Nkongsamba.

La cérémonie de passation de commandement entre les sous-préfets sortant et entrant était présidée par le préfet du département du Moungo, le Commandeur Hona Thomas, entouré pour la circonstance des autorités administratives, municipales, traditionnelles et d’une foule nombreuse des parents et amis des deux distingués, des populations venues de part et d’autre. Les festivités ont bel et bien commencé au tour de 10h30 avec la mise en place des invités venus nombreux, qui pour féliciter le sous-préfet entrant, qui pour dire au revoir au sous-préfet sortant, M. Etta Mbokaya Ashu promu comme préfet dans le Sud-ouest. Le dispositif policier étant mis en place pour assurer la sécurité des populations, les sous-préfets entrant et sortant étant présents, place à la cérémonie proprement dite. Celle-ci a réellement débuté avec l’arrivée de M. le préfet, suivie de l’exécution de l’hymne national et du mot de bienvenue du Maire de la commune de Nkongsamba 2eme, M. Wandji Alain Thomas, qui a tout d’abord remercié les populations venus à ladite cérémonie, il a également présenté l’arrondissement de Nkongsamba 2ème qui a une diversité culturelle, et est particulier en son genre, sans pour autant manqué de tarir d’éloges au le sous-préfet sortant Etta Bokaya Ashu qui a travaillé avec Mme Kedi Justine Hermine, brillante secrétaire d'administration principale encore en poste. Il a également rassuré le nouveau sous-préfet de leur disponibilité et leur confiance à son égard. A la suite de l’allocution de M. le Maire Wandji, le préfet a pris la parole pour son fameux discours d’installation. Il a en premier remercié les autorités présentes, le sous-préfet sortant pour les loyaux services rendus. Le préfet a tenu à rappeler que ces nominations effectuées par le Président de la République, Son Excellence Mr Paul Biya permettent de promouvoir la mobilité dans les services. Il a présenté le cursus scolaire de ce dernier qui a lui seul porte plusieurs casquettes.

Rappelant au nouveau sous-préfet ses missions, le préfet a insisté sur le retour et la recrudescence du banditisme à Nkongsamba2ème, sans oublier la criminalité. Le sous-préfet Youfedi Hamid devra se mettre à l’abri des manipulateurs dans son unité administrative, et il sont nombreux... les politiciens en particuliers, les hommes d'affaires ensuite, certains gardiens de la tradition pour tout dire sur Nkongsamba2ème. Il recommande également a celui-ci de privilégier l’intérêt général ; il devra «être le sous-préfet de tout le monde ; servir et non asservir la population dont il a la charge», "prôner l’équité et bannir la partialité, veiller à la préservation de l’autorité de l’Etat en toute circonstance, veiller à la bonne gouvernance et à la lutte contre la corruption, veiller au principe de la territorialité, à la lutte contre la salubrité. Sa principale qualité devra être la fermeté dans ses décisions, n’en déplaise a certains". La liste étant exhaustive, nous n’en retiendrons que ces recommandations.

Après l’allocution du Commandeur Hona Thomas, préfet du vaste Moungo, il y a eu présentation des corps constitués et lecture du décrêt portant nomination du nouveau sous-préfet, par le premier adjoint préfectoral Bala Souïabou. Le défilé des troupes et la remise des cadeaux, suivi d'un repas à la Salle Jean Dehon. On a une fois de plus constaté la maltraitance, du moins la méprise des hommes de médias dans un jungle où les notions de traçabilité des ressources publiques est une sénicure... Pour être clair, le Comité d'organisation avait budgétisé 20 000 FCFA pour 10 organes de presse. Un proche de ce Comité a quand même lancé, "nous vous donnons notre argent régulièrement, mais on ne voit jamais les images à la télévision, seul votre ventre pousse comme une citrouille, malhonnêtes ". Wait and see...

MADOLA MARIE CLAIRE, Stagiaire

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens