Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 10:37

Cette réunion du 29 mai dernier en la présence de Mr ETENGENENG KEVIN Oben, 2ème adjoint préfectoral du Moungo a été présidée par Mme Claire Moulanga, Directrice de l'ONUSIDA. Ces personnalités accompagnés des modérateurs Thomas TCHETMI de l'ONUSIDA et Dr KOLLO BAsile, Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Nkongsamba se sont déplacés dans l'optique d'attirer l'attention des populations de Nkongsamba sur l'existence réelle du VIH/SIDA et solliciter que 90% de ces mêmes populations soient dépistées et mises sous traitement pour ceux ayant un statut positif.

Travail qu'ils confient aux autorités de la ville (Préfet, Sous-préfet, Maires des différents arrondissements) et au point focal Dynamic femmes, association portée par Mme SIEWE Claudine. Mr Singtat Bilong André Salomon, adjoint au Maire de la Commune de Nkongsamba 3ème a voulu avoir un éclairage sur la formule de gratuité du traitement qui jusqu'au jour d'aujourd'hui reste un peu flou au yeux des populations. Dr Mbella, Coordonnatrice Unité Prise en Charge HRN (Hôpital Régional de Nkongsamba) a pris la parole afin d'apporter des réponses à la préoccupation de celui-ci. Cette dernière a dit que: "le traitement du SIDA est gratuit, c'est vrai, mais cette gratuité bénéficie aux malades de première et deuxième ligne dans la classification. Cependant, ils doivent déposer une contribution de 500 FCFA qui est juste le coût de l'examen de dépistage, mais pour ceux de la troisième ligne, le traitement est payant. Elle ajoutera que, lorsque quelqu'un est atteint du VIH/SIDA, celui-ci peut être porteur d'une maladie autre que le VIH/SIDA et devrait par conséquent payer les frais de traitement de ladite maladie. Etant donné que les populations de Nkongsamba n'ont pas assez de moyens pour se prendre en charge dès lors qu'elles sont de la troisième ligne... Dr Mbella implore tout de même l'ONUSIDA à mettre des moyens à disposition pour le suivi de ces personnes-là".
Par la suite, le Dr KOLLO Basile a ajouté que "la formule de gratuité n'est pas constitutionnelle, donc, il faut une planification concertée pour que la prise en charge soit gratuite". Bien plus, il ajoutera ceci : "celui qui reçoit l'argent ce n'est pas l'hôpital mais l'État, soyez curieux, lorsque vous allez dans les caisses déposer de l'argent pour le traitement, vous verrez qu'à l'en-tête c'est Ministère des Finances et non Hôpital Régional de Nkongsamba". Mr ELONGBIL EPANDA Louis Mayer a confié à la presse que cette échange est la suite de celle de la veille à la Commune de Nkongsamba 1er dans un calendrier entamé un jour plus tôt par une excursion aux Chutes d'Ekom-Nkam.
Enfin, Dr Claire Moulanga, Directrice Pays ONUSIDA a clôturé en disant qu'ils feront tout pour que le traitement soit gratuit et prie aussi les autorités administratives, traditionnelles, religieuses et les leaders de la société civile à leur tour de faire leur travail, elle dit avoir adoré l'accueil et sera très heureuse de revenir dans le Moungo.

Par Ongomele Marie Cécile et Madola Marie Claire

Stagiaires, Contacts : 696 234 411

www.scores2000.info

email :sylvaintimamo@gmail.com

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens