Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 16:38

Chers confrères et membres du Syndicat National des Journalistes du Cameroun (SNJC), un des notres viens d'être mis aux arrêts par les éléments du commissariat central de Nkongsamba. Rendu au commissariat en question pour m'enquérir de la situation, le commissaire spécial m'a fait savoir qu'ils sont arrêtés pour trouble à l'ordre public, en plein discours du préfet du département du Moungo ce vendredi 19 juin 2017.

En effet voici le film des événements. Ce jours du 19 juin 2017 est jour de passation de commandement dans deux arrondissements a savoir nkongsamba 1er et 2e. La première cérémonie s'est tenue ce matin, nous y étions tous, pour la couverture à la place de l'hôpital régional de nkongsamba. Elle s'est achevée en toute traquillité.

Quelques heures après, C'était au tour de nkongsamba 1er d'accueillir son nouveau sous prefet a la place des fêtes de nkongsamba. Après le discours du maire El hadj Oumarou de nkongsamba 1er C'était au tour du préfet du Moungo de procéder au discours d'installation. C'est à cette heure que notre confrère Titan Yonkeu a été tenu par le col de sa chemise, puis bousculé par un individu au nom de Ousseni, qui selon des sources dignes de foi, est très proche du maire. Lorsque le confrère fu bousculé en pleine tribune, les journaux qu'il distribuait lui ont été arraché par cet individu, qui les a ensuite passé a un des gardes de corps du maire, qui les a ensuite remis a un autre individu faisant partie de la bande au maire.

Le péché de notre confrère, a en croire aux autorités policières, c'est d'avoir osé réclammé ses journaux, qui ne sont rien d'autre qu'une production intellectuelle, en plus d'etre une denrée utile pour les populations du moungo qui ont en tout état de cause le droit de s'informer. Autant rappeler que c'est ce devoir républicain , d'informer l'opinion que le confrère Titan YONKEU, s'est donné depuis une decenie dans le Moungo. Serait ce un problème si titan n'écrit pas dans l'optique de carresser le maire de nkongsamba 1er dans le sens du poil? Voilà la situation des hommes de presse dans le Moungo. L'heure est grave, alors, je vous saisi de ce fait.

(Signé) le Président de l'antenne SNJC du Moungo.Zavier Raoul ELONG NGOTTY.

La tournée d’installation des Sous-préfets dans le Département du Moungo n’a que confirmé l’amertume et le déni de l’autorité administrative dans ce département mamelle nourricière du Cameroun. Les populations se plaignaient déjà du fait que les « chefs de terre » étaient plus un gouffre à sous qu’un vecteur de développement dans certains arrondissements.

Double emploi montre comment l’argent du contribuable est mal gérée

On a vu dans l’organisation du travail que beaucoup de fonctionnaires en poste membres des commissions de travail avaient créé plus de poches de dépenses en prenant pour accoudoir les mairies d’arrondissement qui encaissent l’argent du contribuable. Par exemple à Nkongsamba 3ème, dans la Commune de Mme Essame Elise-Henriette, le remboursement des frais de transport aux communicateurs, représentants des organes de presse à laissé découvrir une injustice criarde. Après enquête sur la liste présentée par le Secrétaire Général Ngame Ngondo Philibert, retrouve sur la liste trois fonctionnaires qui ont déchargé de l’argent en espèce dans plusieurs commissions. Le représentant de Canal2 s’est indigné suivi par d’autres reporters. On a aussi vu que des organes de presse crédibles à Nkongsamba n’ont pas été pris en compte à la faveur de certains qui ne payent aucun impôt et paraissent de manière sporadique. Ce double emploi montre comment l’argent du contribuable est mal gérée et interpelle les Ministères des finances, le contrôle supérieur de l’Etat et l’administration territoriale sur les fautes lourdes de gestion.

Absentéisme des fonctionnaires et double emploi dans le Moungo

Par ailleurs certaines personnes titulaires des salaires, agents de l’Etat, agents communaux et cadres ne sont jamais en poste pour le service lorsque le citoyen lamda est dans le besoin. Ce constat est aussi récurent à la Communauté Urbaine de Nkongsamba… Pourtant de jeunes au chômage auraient pu être utilisé à peu de frais pour tondre le gazon à Baré-Bakem, réparer la tribune officielle défectueuse à Melong ou passer un coup un coup de la balai à la Communauté Urbaine de Nkongsamba envahie par les toiles d’araignées et les odeurs nauséabondes, ou encore mobiliser les groupes de danses traditionnelles à Nkongsamba 3ème qui avait le plus grand nombre de sièges vides de la tournée entamée depuis Dibombari lundi dernier….Le dossier de la Rédaction dans notre édition « LE CHASSEUR » bientôt en diffusion.

www.lechasseur.over-blog.net

Contacts de la Rédaction ; +237 678894092/699451920/663956404

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens