Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2017 2 08 /08 /août /2017 20:54

Le Français Dumont, au lendemain des indépendances, avait posé un diagnostic et conclu simplement que le continent africain était mal parti pour se développer. Le débat en cours à la confédération africaine de football lui donne raison entièrement.

La Caf fait douter
Après avoir confié l'organisation de la Coupe d’Afrique des nations Orange 2019 au Cameroun, la Caf, version Ahmad Ahmad, veut manifestement se rebiffer et à raison. Le niveau des travaux dans les différents chantiers inquiètent dont ne rassure pas. De l'avis des experts et compte tenu du report de la période retenue pour cette édition (vendredi 7 juin - dimanche 7 juillet 2019) le Cameroun sera prêt à offrir de belles installations à ses invités pour une fête grandiose pour célébrer l'Afrique dans toute sa diversité. Ce récit ressemble plus à une vue spirituelle d'autant que la Caf ne perçoit pas la chose de cette manière. Son président ne transite pas par des chemins tordus. Droit dans ses bottes et sans sourciller, de son point de vue, loin du Caire, siège de son institution, le message du successeur de M. Issa Hayatou à l'adresse du Cameroun frôle le mépris. Même à 4, le pays qui a contribué au rayonnement du football en Afrique est incapable d'accueillir la Can 2019. Courtoisie et diplomatie ont manqué dans cette démarche bien que sur le terrain des signes pourraient lui donner raison. C'est ignorer la capacité du politique à se transcender. Avec le politique, par expérience, tout est possible à condition d'avoir la volonté.

La Caf ne s'est-elle pas précipitée ?

L'attitude de la Caf dans cette affaire sème le doute et la confusion dans les esprits. On dirait une préméditation. Mon analyse : convocation d'un symposium de deux jours à Rabat au Maroc. Etait-ce un masque ? Après les travaux, on promet de créer un groupe de travail dont les travaux vont achopper sur la matérialisation des résolutions et la proposition d'un chronogramme d'implémentation à court, moyen et long terme. En clair, la Caf, elle-même, n'est pas prête. De ce point de vue, l'attitude de son président se rapproche d'un acharnement, d'une animosité contre qui et pourquoi ? Il en a fait une affaire personnelle puisqu'il en parle à tout bout de champ. Quelle que soit la suite, l'Afrique est incapable de prendre son destin définitivement en main. L'Unité prônée par les pairs fondateurs de l'Organisation de l'Unité africaine repose sur un mauvais socle. Hélas !

Fernant Nenkam/CP

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens