Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 10:26
Le Dc de Bocom remet les prix aux athlètes
Le Dc de Bocom remet les prix aux athlètes

Un Tambaya encore vainqueur chez les cadets

C’est samedi 19 décembre 2015 que s’est tenue la 7ème édition de l’Ascension du Mont Manengouba. Dès 7 heures le matin, les athlètes venus de plusieurs villes du Cameroun étaient en masse sur la place des fêtes de Nkongsamba, 68 au total, après l’élimination du test médical et d’autres contraintes physiques retenues par les commissions de travail.

C’est autour de 8 heures et 30 minutes que le Dr Kollo Basile, Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Nkongsamba a donné le signal de départ après une communication à l’endroit des athlètes seniors et vétérans qui refusaient de prendre part à la course, argumentant que le montant des primes de leur catégorie est minable. Trois heures après le lancement des opérations, la commission technique présidée par Madame Maffo Monique, officielle d’athlétisme, a donné les résultats des compétiteurs cadets et minimes. Le premier nom à retentir est celui de Isa Tambaya en cadet et Ekwelle Steve suivi de Kameni Féline chez les minimes. Les vainqueurs de cette catégorie sur 10 kilomètres ayant pour point de retour la chefferie supérieure Baneka à Ekangté, le 1er refuge, ont reçu leurs trophées et primes des mains du Délégué du Gouvernement accompagné du représentant du Groupe Bocom, sponsor officiel de cette édition. Rendez-vous est pris pour l’année prochaine tout en espérant que plus de sponsors, élites locales et mécènes apporteront leur soutien financier et matériel à l’organisation.

Monsieur NGNANGANG TCHAYA Hector, le régisseur exclusif mandaté par la Communauté Urbaine de Nkongsamba et représenté par M. KOUM Guillaume a d’ailleurs annoncé que les commissions seront mises sur pied un peu plus tôt pour atteindre les objectifs.

S’exprimant à la fin de la course, M. NDISHONFOR Charles Trigar, président de l’Association des Athlètes Professionnels du Moungo (ASPROLATHLISM) très courroucé par la non participation à cette édition des seniors, critique la mauvaise communication entre les organisateurs et les athlètes, dénonce l’appui financier insuffisant de la Communauté Urbaine de Nkongsamba.

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 11:40
Yaouba Amdoulaye
Yaouba Amdoulaye

Pour la mise en forme de cette unité de transformation inaugurée par le Ministre Yaouba Abdoulaye, 1,9 milliards de FCFA ont été nécessaires. Cet agropole de production, de transformation et de commercialisation d'ananas implanté dans la région du Littoral camerounais, plus précisément dans la localité de Nlohé vient s'ajouter à d'autres agropoles déjà fonctionnels dans cette partie du pays.

Yaouba Abdoulaye, le Ministre délégué auprès du Ministre de l'Economie, de la Planification et de l''Aménagement du Territoire (Minepat), s'est rendu dans la localité de Nlohé située dans l'arrondissement de Manjo dans le département du Moungo, Région du Littoral, pour le lancement d'un agropole de production, de transformation et de commercialisation d'ananas le 06 aout 2015.

En provenance de Mbouda dans la région de l'Ouest où il était aller procéder à un exercice similaire où il sera question de multiplication, de production de semences et de transformation de la pomme de terre. Le Ministre délégué auprès de Minepat Yaouba Abdoulaye, s'est aussi donné le plaisir d'inaugurer celui de Nlohé.

L'agropole d'ananas de Nlohé d'un coût global de 1 900 000 000 FCFA dont 1 337 3000 855 FCFA apportées par le promoteur Jean-Marie Sop et 562 699 145 FCFA apportées par le gouvernement à travers le Programme "Agropoles", entend redorer le blason à l'international de l'ananas produit dans cette localité et qui a quelque peu perdu sa côté après que les agro-industries du coin se sont focalisés sur la culture de la banana, des légumes, fruits et les fleurs ou encore du fameux poivre de Penja.

Des 12 000 tonnes d'ananas exportés par le passé, Nlowé n'en exporte plus que 4 000 tonnes par an, une tendance que Jean-Marie Sop entend renverser avec cet agropole de production, de transformation et de commercialisation d'ananas. Il comptera sur la contribution et la participation permanente des organisations de la filière, à savoir : Biotropical S.A, GIC Tropical Fruits, Sofis Sarl et l'ensemble des producteurs engagés.

Il faut dire que pour la participation de l'Etat à la mise en place de ce projet, le GIC Unapac mis en place par Jean-Marie Sop, a bénéficié d'un soutien en nature constitué de six tracteurs, sept motopompes, un point d'eau. On y a a même construit onze kilomètres de routes entre autre contrairement à la quasi-totalité des 18 autres agropoles disséminés à travers le pays.

Selon Jean-Marie Sop, l'objectif de production attendu à Nlowé est de 30 000 tonnes d'ici trois ans, on y envisage même d'installer une unité semi-industrielle de transformation des fruits récoltés en jus et en palettes séchées; avec à la clé environ 56 emplois permanents et 250 saisonniers. Ce qui est de bonne augure pour la culture de l'ananas dans la région, ce d'autant plus d'Adrien Ngo'obitomo, coordonnateur du "Programmes Agropoles" et Jean-Marie Sop, promoteur de l'agropole d'ananas ont paraphé des documents relatifs à un cahier de charges.

Au terme de cette cérémonie, le Ministre Délégué au Minepat Yaouba Abdoulaye a souhaité que cette exploitation agricole soit le symbole même du passage d'une agriculture de subsistance à une agriculture de seconde génération afin de contribuer à l'amélioration de la balance commerciale du Cameroun.

LE PROGRAMME AGROPOLES EN BREF

C'est par le décret N°2012/2274/PM du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, daté du 06 août 2012 que le gouvernement crée le Programme économique d’aménagement du territoire pour la promotion des entreprises e moyenne et grande importances dans le secteur rural au Cameroun communément désigné "Programme Agropoles". Placé sous l'Autorité du Ministre en charge de la Planification et de l'Aménagement du Territoire, le Programmes Agropoles est un outil de développement sectoriel qui porte sur les filières végétales, animales, halieutiques et forestières.

A sa création, deux principaux objectifs sont assignés au Programme Agropoles à savoir d'une part, appuyer et suivre l’exécution des stratégies nationales de développement de l'agriculture de seconde génération pour inverser l'accroissement des gaps entre la production et la demande au Cameroun; et d'autre part, assurer la sécurité alimentaire, approvisionner les industries et doper les exportations par la promotion des entreprises agro-sylvio-pastorales de moyenne et grandes importances sur l’étendue du territoire.

BH/CP

http://www.score2000.info - Contact Rédaction : +237 699451920/ 663 956 404

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 11:14
Le Maire de Melong et ses adjoints
Le Maire de Melong et ses adjoints

C'est dans la salle des actes du nouvel hôtel de vile que s'est tenu le conseil municipal extraordinaire du vendredi 18 septembre 2015 convoqué par le Maire Kuété Jean. Outre les conseillers municipaux, étaient présents de nombreuses élites de Melong et chefs de quartier.

L'enveloppe est de plus de 400 millions et cela nous a donné l'occasion de parcourir avec le 1er adjoint Mbesse Paul le dernier compte administratif. Le compte administratif pour l'exercice précédent s'équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 506 125 545 FCFA et e dépenses à la somme de 439 647 928 Fcfa, soit un excédent réel de recettes sur les dépenses d'un montant de 66 477 913 FCFA. Éléments contenus dans la délibération N°01/DM/C/MLMG/SG/15. Cet excédent est reporté au budget 2015. Près de 10 602 603 FCFA vont aller à l’investissement et 55 875 310 FCFA à l’investissement des projets de la coopération décentralisée (Fonds PNDP).

Le 29 juillet, les conseillers municipaux ont apprécié la concordances des chiffres entre la présentation du Receveur Municipal et du comptable matières. De plus en plus, les observateurs pensent que le maire et ses principaux collaborateurs devraient travailler à augmenter le budget de la commune de Melong qui devrait normalement dépasser un milliard. Un exercice que le Secrétaire général Jean Gaspard NKODO doit méditer.

Cet argent nouveau doit servir à réhabiliter les routes principales entre la nationale N°5 et le centre ville. Ce qui permettrait à Melong en 2016 d'avoir ses premiers taxis de ville en couleur jaune pour le plaisir des populations et des touristes.

L'enveloppe est de plus de 400 millions et cela nous a donné l'occasion de parcourir avec le 1er adjoint Mbesse Paul le dernier compte administratif. Le compte administratif pour l'exercice précédent s'équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 506 125 545 FCFA et e dépenses à la somme de 439 647 928 Fcfa, soit un excédent réel de recettes sur les dépenses d'un montant de 66 477 913 FCFA. Éléments contenus dans la délibération N°01/DM/C/MLMG/SG/15. Cet excédent est reporté au budget 2015. Près de 10 602 603 FCFA vont aller à l’investissement et 55 875 310 FCFA à l’investissement des projets de la coopération décentralisée (Fonds PNDP).

Le 29 juillet, les conseillers municipaux ont apprécié la concordance des chiffres entre la présentation du Receveur Municipal et du comptable matières. De plus en plus, les observateurs pensent que le maire et ses principaux collaborateurs devraient travailler à augmenter le budget de la commune de Melong qui devrait normalement dépasser un milliard. Un exercice que le Secrétaire général Jean Gaspard NKODO doit méditer.

Cet argent nouveau doit servir à réhabiliter les routes principales entre la nationale N°5 et le centre ville. Ce qui permettrait à Melong en 2016 d'avoir ses premiers taxis de ville en couleur jaune pour le plaisir des populations et des touristes.

La commune de mélong dans le département du Moungo, région du Littoral et dont le chef-lieu porte le même Nom, est crée en 1962 par décret N°62/17 du 26 /12/1962. Elle couvre une superficie de 497 Km2 et compte une population d’environ 102.000 âmes(Source ISS) repartie dans 40 villages et le périmètre urbain (11 quartiers). Elle est limitée:

Au nord par la commune de Santchou;

Au nord-ouest par la commune de Nguti située dans la région du Sud-ouest;

A l’ouest par la commune de Bangem;

Au Sud-ouest par la commune de Nkongsamba;

Au Sud-est par la Commune de Baré;

À l’est par le fleuve Nkam et la commune de kékem dans la région de l’ouest

Rengou Samuel/CP - Contact Rédaction : +237 699451920/ 663 956 404

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 13:58
kadhafi-Sarkozy, Justice reclamée : faire passer Nicolas Sarkozy devant la Cour pénale internationale?
kadhafi-Sarkozy, Justice reclamée : faire passer Nicolas Sarkozy devant la Cour pénale internationale?

Les Clubs «Penser la France» ont lancé une pétition internationale pour faire passer Nicolas Sarkozy devant la Cour pénale internationale (CPI). Dans un document qu’ils ont adressé à Algeriepatriotique, les initiateurs de la pétition expliquent pourquoi ils militent pour que Nicolas Sarkozy soit jugé par la CPI : il est responsable du chaos libyen, résultat d’une «politique internationale scandaleuse».

Les Clubs «Penser la France» travaillent actuellement à réunir l’ensemble des éléments susceptibles d’être portés à la connaissance du procureur près la CPI. Ils ont décidé de réunir un collectif d’avocats français et étrangers en vue d’étudier un dépôt de plainte devant la Cour. Ils incluent dans cette démarche l’intervention des troupes françaises en Côte d’Ivoire, à l’instigation de Nicolas Sarkozy, rappellent-ils.

Parallèlement, ils vont saisir l’ensemble des parlementaires français d’une demande d’ouverture d’une procédure devant la Haute Cour. Les Clubs «Penser la France» accusent Bernard-Henri Lévy, Henri Gaino, Max Gallo, etc., et Nicolas Sarkozy d’avoir «trahi les valeurs républicaines françaises» et ajoutent que, «pour de misérables calculs politiciens», le Parti socialiste est resté silencieux face à la «véritable entreprise criminelle d’Etat» qu’ont été les bombardements sur les populations civiles en Libye et l’assassinat du chef de l’Etat de ce pays grâce à l’intervention de l’armée française.

Non seulement c’est une honte pour la France, mais, estiment-ils, ces crimes appellent la mise en cause pénale des responsables politiques français. Ils annoncent des initiatives qui seront prises sur Paris dans les prochains jours et prochaines semaines. On sait que de nombreuses révélations publiées dans les médias français ont établi que Sarkozy a mangé dans la main de Kadhafi, et tous les observateurs honnêtes en ont conclu que c’est ce qui explique l’acharnement de l’ancien président français à se débarrasser de ce témoin gênant qu’était le guide libyen.

Une autre explication est donnée par les Clubs «Penser la France»: «depuis la fin des années 90, la France a décidé un alignement total sur les politiques de l’Otan, dessinées à Washington, en renonçant à sa politique – héritée du général de Gaulle – d’équilibre entre sud et nord, est et ouest ; réalité ancienne qui – même différemment – persiste».

Aujourd’hui, constatent les initiateurs de la pétition internationale, «les Français vont devoir payer le prix de ce chaos». Il ne s’agit pas ici du risque de «retour de bâton» à travers les attentats terroristes commis en France par les groupes dont la constitution et les activités ont été encouragées par la politique étrangère française, mais des drames de l’émigration clandestine, ces milliers de personnes qui prennent la mer en direction de l’Europe, à bord de chalutiers, ferries, zodiacs, des embarcations de fortune qui finissent souvent par couler. Selon les organisations humanitaires, 1 600 migrants ont péri en Méditerranée depuis le début de l’année. Ce problème a pris des proportions inquiétantes et a fini par devenir la préoccupation majeure de l’opinion publique française et européenne, après la tragédie survenue en Méditerranée lorsqu’un bateau transportant des centaines de personnes, hommes, femmes et enfants, a coulé à 200 kilomètres au large de l’île italienne de Lampedusa. Ironie de l’histoire : un patrouilleur français est intervenu récemment sur trois embarcations transportant 217 migrants clandestins au large des côtes libyennes pour les sauver du naufrage.

C’est la guerre menée par l’Otan et ses alliés en Libye qui a créé ce problème. Les interventions militaires dans les pays arabes n’ont pas été seulement imbéciles, elles montrent de jour en jour leur caractère criminel. Leurs responsables doivent être jugés comme tels. C’est le sens de la pétition internationale lancée par les Clubs «Penser la France».

http://news360x.fr

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 13:40

Le milliardaire-maire de Bayangam, André Sohaing, dans la nuit du 22 au 23 juillet 2015 à Bayangam, a été conduit à sa dernière demeure le 29 août dernier dans la même ville. Une occasion pour son congénère Fotso Vitor de lui rendre un dernier hommage.

André Sohaing repose désormais pour l’éternité à Bayangam son village natal. Un dernier hommage lui a été rendu par ses proches samedi dernier, et il a été décoré à titre posthume par l’ancien Premier ministre Peter Mafany Musongué, au nom du Chef de l’Etat. L’un des moments les plus remarquables de ces cérémonies a été l’hommage de Fotso Vitor, un fidèle ami du défunt.

Le journal Le Jour qui narre le déroulement de ces obsèques dans son édition du 31 août 2015 en kiosque, informe de ce que c’est de façon particulière que le milliardaire Fotso Victor, maire de Bandjoun, a fait ses adieux à son ami. « Tapant les mains sur le cercueil comme on frappe sur une porte ouverte, le maire de Bandjoun rappelle comment, aux côtés du défunt André Sohaing, il a bâti une stratégie pour œuvrer au maintien de Paul Biya au pouvoir », écrit le journal.

Le milliardaire de Bandjoun a également laissé entendre qu’au plus fort des années de braises en 1990, peu spéculaient sur la survie politique du président de la République. Confiant, Fotso Victor et André Sohaing constituent un groupe d’une dizaine d’hommes d’affaires. Ce sont eux qui proposent au président Paul Biya d’organiser les élections présidentielles anticipées et bâtissent la stratégie de sa victoire, écrit Le Jour.

Se tournant vers les enfants du défunt, Victor Fotso recommande qu’ils soient solidaires pour éviter de laisser la porte de leur famille ouverte aux démons du partage que sont les avocats, les huissiers et les notaires qui viendront les aider à dilapider le riche héritage laissé par André Sohaing.

Onana N. Aaron/CP

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 13:32

Le Professeur de droit camerounais intègre ainsi le Conseil scientifique de l'Académie, composé de personnalités scientifiques hautement qualifiées dans le domaine du droit international.

Maurice Kamto a été élu, le 4 juin 2015 au rang de membre du Curatorium de l’Académie du droit international de La Haye. C’était lors d’une réunion de ce conseil, présidée par S.E.M Boutros Boutros Ghali, le président du Curatorium et de M. Erick Jayme, le vice-président, en présence de 15 autres membres du Curatorium, professeurs de droit ou juges.

Le quotidien Le Jour en kiosque ce jeudi 3 septembre fait échos de cette actualité en précisant qu’ils étaient onze à s’aligner à cette élection. L’enjeu : être membre du Curatorium de l’Académie du droit international de La Haye. « Une shortlist de trois candidats a finalement été soumise aux 16 votants. Et c’est Maurice Kamto, Professeur de droit camerounais, qui s’est imposé avec 10 voix. Le deuxième candidat a obtenu 5 voix, tandis que le troisième n’a obtenu qu’une voix », indique Le Jour.

Le Curatorium constitue le Conseil scientifique de l'Académie du droit international de La Haye. Il est composé de personnalités scientifiques hautement qualifiées dans le domaine du droit international. Actuellement placé sous la présidence de M. Boutros Boutros-Ghali, ancien Secrétaire général des Nations Unies, le Curatorium détermine la politique scientifique et les activités de l'Académie, arrête les programmes, choisit les professeurs venant de tous les horizons parmi les membres les plus reconnus des Universités et de la pratique internationale.

En remportant l’élection le 4 juin 2015, le professeur Maurice Kamto rejoint 15 autres membres et devient ainsi le tout premier camerounais, et l’un des deux africains, à siéger au sein du Curatorium de l’Académie du droit international. L’autre africain étant le malgache Raymond Ranjeva, ancien vice-président de la Cour internationale de justice.

© Onana N. Aaron | Cameroon-Info.Net

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 13:02

Alors que la France s’apprête à accueillir en décembre 2015, la 21è Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21), il est plus que jamais nécessaire de rappeler que la lutte contre le dérèglement climatiques et la lutte contre la pauvreté vont de pair. Le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, l’Agence Française de Développement et la Fondation GoodPlanet ont tenu à mettre en lumière des solutions innovantes et efficaces associant lutte contre le dérèglement climatique et développement économique, en France et dans les 90 pays où l’AFD intervient.

En cette semaine de rentrée scolaire, Annick GIRARDIN, secrétaire d’État chargée du Développement et de la Francophonie, inaugurera vendredi 4 septembre 2015 avec deux classes du lycée Turgot (Paris) l’exposition photographique mondiale « 60 SOLUTIONS face au changement climatique » illustrée de 16 clichés grand format de Yann Arthus-Bertrand, président de la Fondation GoodPlanet, sur les grilles du Quai d’Orsay.

Le photographe présentera 16 de ses œuvres qui illustrent autant d’initiatives concrètes liées à quatre secteurs : la ville, l’agriculture, la transition énergétique et l’adaptation au changement climatique.

Parmi les solutions positives et réalistes présentées dans cette exposition par des acteurs du Nord comme du Sud, 15 sont soutenues directement par l’AFD, par exemple : la construction d’un métro pour promouvoir une mobilité sobre en carbone à Istanbul, l’aménagement durable et la préservation des forêts du Bassin du Congo, 2ème puits de carbone mondial, la construction de la première ferme éolienne en Ethiopie qui alimente 1 million de personnes en électricité renouvelable ou la mise en place d’une stratégie globale de résilience dans des villes côtières au Vietnam menacées par la montée des eaux et particulièrement vulnérables au dérèglement climatique.

Ambassades, Alliances françaises, Instituts français, universités, écoles, centres culturels et aussi festivals ou forums internationaux… tous les publics s’intéressent à l’exposition ! Engagée dans un véritable marathon autour du monde, #60Solutions a donné lieu à plus d’une centaine d’événements depuis le début de l’année. Elle a déjà été vue par plus de 200 000 personnes en France, au Bénin, en Chine, en Polynésie, au Brésil, en Turquie, en République dominicaine, au Sénégal, en Inde…

L’AFD, un acteur majeur et innovant du financement climat

En 2014, 53 % des financements de l’AFD en faveur du développement dans les pays en développement ont aussi eu des impacts positifs dans la lutte contre le dérèglement climatique en application d’une stratégie climat parmi les plus ambitieuses des institutions financières internationales de développement, mise en place à la demande du gouvernement français. Cela a représenté en 2014 plus de 2,8 Md€ d’engagements financiers. Depuis 2005, 18 Md€ ont été consacrés par l’AFD à des projets qui allient développement et climat.

La Fondation GoodPlanet mobilisée pour la COP21

Depuis 2005, la Fondation GoodPlanet est engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique en menant des projets d’aide au développement, d’efficacité énergétique et de lutte contre la déforestation dans les Pays du Sud. Elle poursuit cet engagement en produisant l’exposition #60 Solutions en partenariat avec l’AFD, inspirée du livre « 60 Solutions face au changement climatique » conçu à la demande des Nations Unies pour la COP21. La Fondation lancera prochainement un vaste programme de sensibilisation sur le thème de l’alimentation et du climat : « La solution est dans l’assiette ».

A propos de l’AFD

L’Agence Française de Développement (AFD), institution financière publique qui met en œuvre la politique définie par le gouvernement français, agit pour combattre la pauvreté et favoriser le développement durable. Présente sur quatre continents à travers un réseau de 71 bureaux, l’AFD finance et accompagne des projets qui améliorent les conditions de vie des populations, soutiennent la croissance économique et protègent la planète. En 2014, l’AFD a consacré 8,1 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer. www.afd.fr www.climat.afd.fr

A propos de GoodPlanet

La Fondation GoodPlanet, reconnue d’utilité publique et présidée par Yann Arthus-Bertrand, a pour objectifs de mettre l’écologie au cœur des consciences et susciter l’envie d’agir concrètement. Elle sensibilise le public à la protection de l’environnement et l’invite à un mode de vie plus respectueux de la terre et de ses habitants. Pour ce faire, elle propose des solutions réalistes et optimistes à travers des programmes fédérateurs qui s’adressent à tous : grand public, jeunes, entreprises et collectivités. www.goodplanet.org

Contact presse :

Olympio KYPRIANOU : +33 6 15 30 63 36 Olympio.KYPRIANOU-PERRIMOND@diplomatie.gouv.fr

Géraldine MASSUELLE +33 1 53 44 40 31 massuelleg@afd.fr

Eric BOISTEAUX : +33 6 85 66 89 20 eric@goodplanet.org

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 09:44
 Exclusif : Rev.Pasteur Eboumbou Priso : «C’est possible d’être délivré de l’homosexualité»

Le fondateur de la Mission Evangélique Chrétienne Internationale(MECI) basée à Yaoundé a décidé d’éclairer le grand public sur l’homosexualité. Entretien exclusif.

Bonjour Pasteur Alain Moïse Eboumbou Priso. C’est quoi être homosexuel ?

L’homosexualité, c’est des relations sexuelles entre personnes de même sexe. A côté, il ya ce qu’on appelle acte sexuel. Ici vous pouvez ne pas pratiquer l’homosexualité mais avoir de l’attirance vis-à-vis des personnes de même sexe que vous. Beaucoup subissent ce phénomène, certains en souffrent et certains prennent du plaisir à le faire.

Est-ce qu’on nait homosexuel, ou alors on devient homosexuel ?

Il ya deux ou trois types d’homosexuels : Des personnes qui naissent efféminées. Spirituellement ce processus se développe lorsqu’une femme est enceinte et que dans son ventre DIEU ait décidé de lui donner une fille et elle, dans son esprit veut avoir un garçon. A force de développer la pensée que je veux un garçon, alors que c’est une fille qui est dans le ventre, il va donc se développer dans le subconscient du bébé, la pensée du garçon, alors que le bébé est une fille. Ne soyez donc pas surpris de voir qu’à la naissance, l’enfant est physiquement fille, mais spirituellement garçon, ou l’inverse. Ainsi une fille qui a l’esprit garçon ne peut aller que vers les filles et vis versa. Il ya en a qui deviennent homosexuel par fantasme. Ils prennent du plaisir par fantasme sexuel. Il yen a d’autres encore qui le sont pour des raisons des sectes, car mystiquement la sexualité est une voie de communication. Les rapports sexuels sont une voie d’extraction d’énergie. Celui qui est dans une secte se nourrit de l’énergie. Cette personne a besoin d’énergie, voilà pourquoi les gens des sectes vont avec de petites filles pour extraire toutes les grâces de ces petites filles. C’est souvent aberrant de voir une fille dire j’ai mon mec qui me donne cent milles, qui me loue un appartement, qui m’a acheté une voiture, elle oublie que c’est ce monsieur qui gagne sur elle, car comme il veut grandir dans la politique, ou dans le monde mystique, il va donc extraire toutes les grâces de cette jeune fille. Et vous verrez que ces jeunes filles à un certain moment, leur vie ne tient plus, elles se mettent à boire, elles ne vont pas en mariage, elles n’accouchent pas car toute leur grâce, toute leur énergie est déjà extraite par ces personnes des sectes qui leur donnent beaucoup d’argent. Et après les filles, ces gens des sectes vont avec des petits garçons, pour extraire leur énergie qui est une forte énergie. Ainsi l’enfant se vide complètement.

Un enfant qui a subi ces pratiques peut-il encore avoir une vie normale ?

Oui c’est possible, si vous avez des personnes qui peuvent vous encadrer ou qui vous conduisent vers DIEU. Et là vous aurez ce que nous appelons spirituellement la restauration, en passant par la délivrance. Mais il faut noter que lorsque ces hommes ne peuvent pas vous atteindre physiquement, ils vous atteignent mystiquement c’est-à-dire que vous dormez la nuit et on vient entretenir des rapports sexuels avec vous dans votre sommeil. Et c’est très dangereux. Le matin vous êtes fatigué. Ou encore on vous donne à manger dans la nuit pendant votre sommeil. C’est une sorte d’envoutement. C’est-à-dire on est entrain d’extraire en vous votre énergie et cela aura des répercussions dans votre santé.

Dans certaines entreprises, des jeunes sont souvent conditionnés à donner leur « derrière » pour avoir du travail, peut-on dire qu’ils sont homosexuels ?

Oui ils vont finir par devenir esclave du patron et c’est une façon pour l’employeur ou le Chef de maintenir une domination sur eux. Il ya des responsables qui vont avec leurs collaborateurs tout simplement pour maintenir leur domination, leur suprématie, leur pouvoir. Même naturellement l’homme domine sur la femme par ce que c’est lui qui impose l’acte sexuel. Ainsi les proches du patron subissent ses pratiques et vont faire subir aux autres personnels de l’entreprise et ça va d’échelons en échelons.

Des conseils aux femmes enceintes qui veulent à tout prix avoir un enfant d’un sexe précis…

Je donne aux femmes un seul conseil celui de se contenter du choix de DIEU. Lorsque DIEU vous donne une fille ou un garçon contentez vous de ce choix. Il ne faut pas que les désirs des parents influencent le processus de croissance de l’enfant qui est dans le ventre et bénissez DIEU pour l’enfant qu’il vous donne. Mais au cas où ce problème arriverait, cet enfant aura besoin d’une reformentation spirituelle, vous amènerez cet enfant chez un homme de DIEU, qui va redresser les données à partir du subconscient pour régler la perception de la vie de l’enfant. C’est un travail spirituel. Après ce reformatage, il ya une restauration de sens, c’est- à-dire ce garçon qui avait des allures de fille apprend à devenir garçon et cette fille qui avait des allures de garçon apprends à devenir fille.

Et Pour un homosexuel qui a pris conscience et qui veut se libérer de ce phénomène que doit-il faire ?

Celui qui est homosexuel par fantasme peut subir la délivrance qui permettra qu’il n’ait plus de l’attirance pour des personnes de même sexe et c’est souvent parce qu’il n’ya pas eu de délivrance que certains acceptent leur situation. Le démon finit donc par prendre corps dans la vie de la personne. Pour celui qui a subi des pratiques occultes, c’est différent. Ici il faut noter qu’il ya des sorciers conscients qui font la sorcellerie pour nuire. Ceux là, il faut les détruire, mais ceux qui y sont entrés sans le vouloir ont besoin de délivrance.

Quels conseils pouvez-vous donner à la jeunesse, la cible principale aujourd’hui ?

C’est simple, même si l’Etat peut réprimer l’homosexualité, l’homosexualité existe. Je leur dis que chaque médaille a un revers, on peut pratiquer l’homosexualité peut-être pour un plaisir ou parce qu’on veut des avantages dans un travail, ou par fantasme, mais cela a un revers car à un moment vous allez vous retrouver dans une situation difficile, et vous ne saurez plus quel sens donner à votre vie et c’est le suicide qui va s’ensuivre. Cette pratique n’est pas bonne, en dehors de ce que la bible nous interdit cela, mais naturellement on appelle ça des rapports contre nature et comme disait un homme politique, DIEU pardonne toujours, l’homme pardonne souvent, mais la nature ne pardonne jamais. Lorsque vous faites des rapports contre nature, sachez que la nature, elle, ne va pas vous pardonner et vous serez condamné. C’est pour cela que pour ceux qui ont été tentés, je leur dis de ne pas s’engager. Pour ceux qui réellement ont subi et qui veulent sortir de là, qu’ils aillent rencontrer un homme de DIEU qui peut les aider à sortir de là. C’est possible d’être délivré de l’homosexualité. J’en ai dans ma communauté qui sont délivrés de l’homosexualité et qui sont aujourd’hui mariés. C’est possible également d’être restauré lorsqu’on a extrait toutes les grâces de votre vie ou lorsque vous avez subi ce phénomène dès votre naissance.

Un mot de fin Pasteur…

A tous ceux qui pratiquent l’homosexualité, s’ils ne se repentent pas, s’ils n’abandonnent pas cette voie, c’est le feu de l’enfer qui les attend car on est appelé à vieillir, à mourir. Après qu’on ait pratiqué toutes ces choses, est ce qu’on a pensé à la fin ? Quelle sera la fin ? On peut, peut-être pratiquer ces choses par ce qu’on veut glaner des postes politiques, des positions dans la société, mais quelle sera la fin après qu’on ait pris de l’âge ? Est ce qu’on pourra se regarder dans le miroir ? Il faut que chacun puisse y penser. Contact Pasteur Eboumbou: Tel: 00237 699961976.

Entretien avec Ericien Pascal Nguiamba/Cp

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 09:18

Un nombre record de migrants sont arrivés dans l’UE au mois de juillet, touchant en premier lieu les côtes grecques, alors que les pays de l’Union européenne n’arrivent pas à s’accorder sur une réponse à la plus grave crise migratoire depuis la Deuxième guerre mondiale.

Le nombre de migrants arrivés aux frontières extérieures de l’Union européenne a triplé en juillet par rapport au même mois de l’an dernier, à 107 500, a annoncé mardi l’agence européenne Frontex, chargée d’organiser la coopération des pays membres dans ce domaine. Dans les îles grecques, près de 21 000 migrants sont arrivés par la mer la semaine dernière, fuyant la guerre, la violence et la misère en Syrie, Irak ou en Afghanistan, a de son côté averti l’ONU, demandant aux autorités grecques de leur venir en aide en urgence malgré la grave crise économique que traverse le pays. En une semaine, indique le Haut-commissariat pour les réfugiés, il y a eu autant d’arrivées en Grèce que sur 6 mois en 2014.

«C’est une situation d’urgence pour l’Europe, demandant à tous les pays membres de l’UE d’apporter leur soutien aux autorités nationales qui accueillent massivement des migrants à leurs frontières», a souligné le directeur de Frontex, Fabrice Leggeri. L’UE s’est engagée vendredi à soutenir financièrement la Grèce, débordée par l’explosion du nombre d’arrivants. Mais les pays membres rechignent à mettre en place les mesures proposées par la commission européenne, visant à soulager les pays les plus concernés comme l’Italie et la Grèce, et à mieux répartir les réfugiés dans toute l’Europe.

L’Allemagne, destination choisie par de nombreux migrants, s’apprête de son côté à réviser à la hausse sa prévision du nombre de demandeurs d’asile pour 2015 qui pourrait grimper «jusqu’à 750 000», un chiffre record, selon le quotidien économique Handelsblatt de mardi. Le ministre allemand de l’Intérieur Thomas de Maizière devrait s’exprimer jeudi sur ces prévisions. Selon des statistiques d’Eurostat, en 2014, l’Allemagne a accueilli à elle seule 32,4% de l’ensemble des demandeurs d’asile arrivés dans l’UE. Au niveau de la frontière franco-britannique, Paris et Londres signeront jeudi un accord sur la gestion des migrants qui s’amassent à Calais, du côté français de la Manche, portant notamment sur la sécurité, «la lutte contre les filières criminelles de passeurs» et l’aide humanitaire, selon le ministère français de l’Intérieur.

Les îles grecques débordées

Le HCR a demandé mardi à la Grèce un renforcement «d’urgence» des structures d’accueil sur les îles et dans le reste du pays, la mise en place d’une «structure unique chargée de coordonner la réponse d’urgence» à cette crise, et d’un «mécanisme d’assistance humanitaire adéquat». Entre le 1er janvier et le 14 août 2015, près de 160 000 migrants sont arrivés par la mer en Grèce, auxquels il faut ajouter 1 716 arrivées par la terre, via la frontière greco-turque. Durant la même période, plus de 2 400 migrants ont perdu la vie en voulant traverser la mer Méditerranée pour rejoindre l’Europe.

Mardi matin, cinq migrants syriens sont morts lorsque leur embarcation s’est retournée et a coulé, alors qu’ils tentaient de rejoindre l’île de Kos depuis depuis la ville turque de Bodrum, selon l’agence de presse pro-gouvernement Anatolie. Le nombre de nouvelles arrivées par nuit sur l’île de Kos est variable, selon le coordinateur de l’aide d’urgence du HCR en Grèce, Roberto Mignone. «Il y a deux nuits, quelque 650 personnes ont été secourues, et la nuit dernière, il y en a eu 250», a précisé Mignone à l’AFP. 1 750 migrants sont actuellement à bord d’un ferry envoyé par les autorités grecques au large de l’île de Kos, dans l’attente d’être enregistrés pour poursuivre leur périple vers Athènes ou vers le nord de l’Europe. «Nous estimons qu’il y a encore 2.500 migrants sur l’île en ce moment», a ajouté Mignone.

«Quelques efforts»

La semaine dernière, le nombre d’arrivées à Kos avait atteint 7 000, avec des temps d’attente interminables, et presque pas d’aide alimentaire, sauf de la part de touristes et d’habitants apitoyés. Il n’y a pas non plus de logement prévu sur l’île, même si un camp de 90 mobil-homes s’est ouvert dimanche à Athènes, pouvant accueillir 600 à 700 personnes, avec toilettes, douches et air conditionné. «Il y a eu quelques efforts de la part des autorités grecques, quelques améliorations, mais la situation reste très compliquée», a remarqué Roberto Mignone. Le traitement des dossiers est notamment assez lent, et il n’y a pas assez de policiers déployés pour enregistrer les demandes.

La majorité des personnes arrivent à Kos sur des canots pneumatiques depuis Bodrum, en Turquie, depuis la Syrie, l’Irak et l’Afghanistan. Selon le HCR, la plupart d’entre elles devraient obtenir le statut de réfugié.

AFP

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 09:17

Les championnats du Monde de judo ont lieu du lundi 24 au dimanche 30 août 2015 à Astana (KAZAKSTAN).

Le Cameroun sera représenté par :

  • 3 judokas masculins
  • 2 judokas féminins.

Les équipes sont composées de judokas de la diaspora et des locaux.

L’objectif est de permettre aux judokas camerounais de chercher leur qualification pour les jeux olympiques de RIO 2016.

Pour atteindre cet objectif, nous devons :

  • multiplier les stages pour les compétiteurs
  • mettre en place et activer le Centre National Permanent d’Entrainement
  • participer à un maximum de compétitions de niveau mondial : grand chelem, master, mondiaux
  • obtenir des médailles lors des jeux d’Afrique au Congo Brazzaville en septembre 2015 et des championnats d’Afrique en avril 2016.
Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens