Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 11:14

L'ANCIEN DIRECTEUR DE L'INFORMATION  RECLAMME AU DIRECTEUR GENERAL DE CETTE CHAÎNE, 4 MILLIONS 640.000 FCFA.L'AFFAIRE EST DEJA EN JUSTICE.VOICI L'HISTOIRE. 

C’est Michel Mombio, en ses qualités de Directeur du Cabinet Didascalie Conseil, Directeur de publication du site www.louestrepublicain.com et d’ancien Directeur de l’information de West Tv (Télévision privée basée à Bafousam à l'Ouest Cameroun ndlr), qui a saisi le commandant de Brigade des Recherches de Bafoussam (BRB). Dans sa plainte, il expose un certains nombre de griefs à l’égard de son ancien partenaire. Le plaignant souligne que «courant Mai 2011, en tout cas dans le temps de poursuites non couvert par la prescription, il a été contacté par le sieur Guy Blondel KAKEU, commerçant demeurant à Bafoussam quartier Ndiendam ; Qu’à la suite de cet état de choses il a marqué son accord et lui a proposé un projet de contrat de partenariat pour matérialiser l’accord de partenariat entre leurs deux structures.»

Michel Mombio

Voici Michel Mombio.Il veut son argent...

Il s’agit donc d’un partenariat entre le Cabinet Didascalie Conseil, et West Tv. Le premier est ainsi chargé de concevoir la charte éditoriale et le plan de formation de la chaîne qui émet alors par câble. Sans signer le projet de contrat, «sieur KAKEU lui a demandé de commencer le travail et ce conformément à l’offre de service à lui proposé préalablement ; Que plusieurs mois après et sans parapher ledit document, le requis l’a nommé au poste de Directeur de l’Information et ce en conformité à l’offre de service  ci-dessus stipulée; » Michel Mombio rédige dont la Charge éditoriale et le Code de conduite de West Tv, et commence la formation des jeunes trouvés sur place, dont certains ignoraient tout du journalisme, bien que s’arrogeant ce titre. La clause de rétribution proposée par le contrat de partenariat est le pourcentage. « J’ai demandé à être payé sur les rentrées que je produirai, étant donné qu’il ne pouvait pas m’employer, tout comme je ne souhaitais pas être son employé. » Explique le plaignant.

                                                   Malhonnêteté

Il ajoute que c’est sur ces entrefaites que, conformément à ses propositions de partenariat, il est nommé Directeur de l’information. «Que quelques temps après et agissant toujours dans l’esprit du même contrat, il a commencé la production de ses émissions, qui étaient diffusées au gré des humeurs du sus désigné ; Que courant Juin 2011 il a fait des démarches auprès du Fonds National de l’Emploi aux fins d’obtenir une insertion publicitaire ; démarche réussie et ayant donné lieu à une facture de FCFA 100 000 par lui signée après obtention du cachet de la structure auprès de la secrétaire du requis, déposée ensuite auprès de la structure sus indiquée ; » Première rentrée de fonds, premier couac. Ainsi, selon le plaignant, « curieusement et contre toute attente, Sieur Kakeu va se présenter à son insu quelques jours plus tard au guichet du FNE pour entrer en possession de ladite somme et ne lui donnera rien mais pire, l’accusera au cours de plusieurs réunions par lui organisées dans sa structure, d’avoir touché cet argent en utilisant un faux cachet.»

En clair, Guy Blondel Kakeu va toucher des sous prospectés par son partenaire, et l’accuse de l’avoir touché, frauduleusement. Mais sa gourmandise ne s’arrête pas là. «Qu’au surplus, il produira une facture de FCFA 130 000 (Cent trente mille) de son journal en ligne www.louestrepublicain.com à la Chambre de Commerce en règlement d’une prestation, mais sera surpris  de ce que le sus requis enverra sa collaboratrice entrer indûment en possession de cet argent, arguant du partenariat entre les deux structures ; Qu’en dépit de toutes les tentatives et négociables entreprises aussi bien par lui que les responsables de ladite Chambre de Commerce pour voir remettre cette somme entre ses mains, Sieur Kakeu refusera de s’exécuter ;» Le Dg de West Tv va donc toucher de l’argent ne lui appartenant pas, et refuse de le remettre. «Ce qui est la preuve flagrante de sa profonde malhonnêteté. Et la manifestation patente de son infantilisme, car il se croit au dessus de la loi. Mais je lui prouverai qu’il n’en est rien.» Se confie Michel Mombio.

                                        L’esbroufe comme mode de gestion.

 Il ajoute, que n’étant pas assez loin à l’école, il ignore  « Que ces faits et gestes qui sont constitutifs de délits d’abus de confiance, d’escroquerie, d’injures, de chantage, de rétention sans droit de la chose d’autrui, de dénonciation calomnieuse, prévus et punis par le Code Pénal en plusieurs de ses articles, peuvent le mener loin.  Il est évident que je ne me laisserai pas gruger par cet individu de peu de foi.» Guy Blondel Kakeu, qui ne défère aux convocations que selon ses humeurs, risque en effet gros. Pour le travail effectué dans la chaine, Michel Mombio lui a en effet adressé une facture de 4 640 000 F Cfa. Auxquels il faut ajouter les sommes touchées indûment. «Le temps qui passe joue contre lui, car il me payera des dommages et intérêts. Et je sais qu’il me versera jusqu’au dernier centime. » Promet Michel Mombio.

Créée il y a quelques années, West Tv a suscité beaucoup d’espoir dans la région. Le passage de Michel Mombio lui a permis de gagner en crédibilité et en professionnalisme. «Mais son promoteur, avec ses fausses lunettes de faux intellectuel, a choisi le mensonge, la prétention, la calomnie, le mouchardage, l’esbroufe et l’escroquerie comme mode de gestion. Ce qui ne le mènera qu’à la ruine. A moins qu’il change…» Prédit l’ex DI. Le rythme de passage du personnel dans cette structure n’augure en effet pas des jours sereins. « Il peut rouler les enfants, pas moi…». Prévient Michel Mombio. Et pour qui le connait…

Source louestrepublicain.com

http://www.scores2000.info - email: scores2000@hotmail.com

Contact Rédaction : +237 33 01 75 32/ +237 78 89 40 92

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 10:50

Facilités pour DUBAI, USA, ESPACES SHENGEN

Nous Contacter à Nkongsamba (Ets Nkong Pas Cher)

Gsm : +237 99 48 41 87 / +237 75 80 70 11

-          Permis de Travail

-          Visa d’Affaires

-          Residence Permanente

Travaux Disponibles :

Gérant d’hôtel et Grand restaurant

Directeur des ventes

Hôtesse des hôtels

Enseignement de la Langue Française et Anglaise

Electricien – Informaticien – Agent Commercial

Coiffeuses et Esthéticienne

Conditions Requises : Un passeport valide, 04 photos passeport, Carte d’idendité informatisée

NB : Escorte à l’aéroport International de Douala, accueil à l’aéroport international de Dubaï

Facilitateur : Nkong Pas Cher est situé au Centre Ville de Nkongsamba, Face La Régionale d’Epargene et de Crédit.

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 15:11

Les 3 secrets pour rester jeune

Vous avez envie de rester jeune et sexy pour toujours ? Suivez les conseils du Docteur Lodge, expert médical. Ce dernier a partagé ses trois secrets pour garder la santé et la forme.

1/ Préférez toujours les escaliers

C’est une habitude essentielle, car rester actif vous permet de ralentir le vieillissement. Ainsi, le Docteur Lodge vous suggère d’optimiser votre pratique sportive ou en tout cas, si vous ne faites pas de sport, de profiter de petites actions au quotidien pour vous bouger. Vous habitez au premier étage ou au rez-de-chaussée ? Pas d’excuses, faites un tour dans le quartier !

2/ Préférez les aliments sains

A l’heure de l’apéritif, oubliez les chips et les aliments gras saturés en sel. Optez, par exemple, pour des légumes à croquer. Conserver une alimentation saine est le meilleur moyen de vous sentir bien dans votre corps et de diminuer les risques de maladies.

3/ Trouvez votre endroit refuge

Prenez chaque jour le temps de vous asseoir et de méditer. Pendant quelques minutes, fermez les yeux et visualisez votre endroit préféré, un lieu où vous vous sentez serein et à l’aise. Cette image va vous recharger et vous aider à lutter contre le stress. En agissant contre l’anxiété, vous contribuer à protéger votre système immunitaire et cardiaque.

Mélanie Bel © Pampa Presse

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 12:51

La salle de conférence de l’hôpital général de Nkongsamba à service e cadre à la mise en route officielle des activités de cette organisation le 16 aout 2012. Etaient présent outre le bureau de la mutuelle conduit par M. DITCHOU David, le Directeur de l’Hôpital Régional M. BEKOULE Patrick, le chef du District de Santé de Nkongsamba, le Dr KAGHO Jean Marie et le président de l’Association des professionnels de la Communication, M. NGUECHUE Salomon invité comme acteur de la société civile.

A2-moungoDans son mot de bienvenue le Délégué Général M. Ditchou David a dit que cette mutuelle existe depuis plusieurs années, mais a trainé les pieds parce qu’il fallait expliquer et convaincre les futurs adhérents sur le rôle d’une assurance maladie. Les contributions par membres s’élèvent à 4000 FCFA et les soins offerts peuvent dépasser 200 000 FCFA. Le Dr BEKOULE Patrick a mis à la disposition de la Mutuelle un bureau dans l’enceinte de l’Hôpital et un médecin conseil pour toutes les questions utiles. L'organisation GTZ sera un des partenaires.

Le bureau exécutif est présenté aux autorités, il est composé de :

Délégué : Ditchou David ;

Vice-Délégué : Mme Kongne Epse Koumbou Augustine ;

Manager : Ntouba Philippe ;

Secrétaire Tsoponang André ;

Vice-secrétaire : Mme Tchounga epse Tchetgnia Jeannette ;

Trésorier : M. Djiandé ;

Commissaires aux comptes:  M. Tchokisy Edouard et me Kouamou Marthe; Vice-commissaires aux comptes : M. Ndong Ngolwa et Mme Mbeck Etonde Dorette;

Censeur : M. Nguimto Joseph ;

Vice-censeur : M. Tabifor James et Mme Naghet Marie Claire

M.  MUNA NJI Charles représentant l’administration a venté les mérites d’une mutuelle de santé tout en invitant les familles de Nkongsamba à se faire enregistrer en prévision de cas de maladies financièrement insupportables par les familles en ces temps de crise. Il s’est engagé à contribuer à la campagne de sensibilisation pour rendre effective ce programme. Tout s’est achevé par la visite du bureau et un repas offert pour ressourcer la pluparts de ces invités qui ont attendus pendant plusieurs heures le déroulement de cette cérémonie.

http://www.scores2000.info – email : scores2000@hotmail.com   

Contact Rédaction : +237 33017532/ +237 99451920/+237 22771257

C.B.C

Cameroon Business & Multi Services

Situé derrière lé dépôt UCB, Contact : 98978370-91082506-98916947- Bp:309 Nkongsamba

-Vidange-Curage-Fosses septiques-Latrines WC

- Service immobilier

- Location et vente de terrains urbains et ruraux

- Placement de la Main d'oeuvre

- Formation-emploi à Nkongsamba

Nous contater pour vos services et toutes informations à nkongsamba

Le Directeur Général : M. Jean daniel JOUEYA

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 10:42

C’est au cours de la séance du Conseil Municipal tenu le 10 août 2012 que les conseillers municipaux de cette localité ont donné leur opinion sur les questions posées à leur table de réflexion. En effet, le Programme National de Développement Participatif (PNDP) à mis à la disposition de la Mairie d'Ebone du Maire EKWELLE René un montant de 77 millions pour soutenir la réalisation d’un certain nombre de projets.

seidou-bouba.JPGPour comprendre et impulser, un séminaire est organisé par le PNDP dans l’optique de comprendre les enjeux et effectuer des choix sur la multitude de projets proposés par le Maire EKWELLE René et l’agent de développement local, M.  EYANGO EBWELLE Fabrice. On a vite recensé  12 projets pour plus de 140 millions de francs. Mais à la suite du conseil municipal présidé par M. SEIDOU BOUBA, 1er adjoint Préfectoral du Moungo, cinq projets mis en délibération sous la réserve de la levée des observations des sectoriels et 3 consultants ont eu l’approbation des conseillers. Ce qui a ramené à l’enveloppe réelle de 77 millions.

Les conseillers municipaux LELE Raphael, Albert MBOH WENDJA et EWANE Noël malgré les explications de l’adjoint au Maire BALOKOKO Bissendji Martin sont restés sur leur faim parcequ'ils auraient préférer que cette enveloppe soit consacrée à la construction d’une unité agro-industrielle pouvant créer de l’emploi et apporter rapidement de l’argent à la commune dans l’optique de financer d’autres projets. Sur le système de forçage du Coordinateur du PNDP pour le littoral, M. BEKACK Olivier Hermann, on a eu l’impression que tout était ficelé à l’avance et la rencontre était un simulacre  de conseil d’approbation d’un cahier de dépenses savamment outillé.

Ce conseil municipal extraordinaire qui a débuté à 17h05 et qui s’est achevé à 18h06 a tout de même enregistré les observations de M. SEIDOU BOUBA, le représentant de l’administration, il aurait souhaité que soient priorisés les projets comme ceux de la construction et de l’équipement d’une ferme avec unité de transformation estimé à plus de 20 millions et de la création d’une exploitation agricole avec magasin de vente de produits phytosanitaire à Nlonako-Balondo ou encore de l’unité  de transformation des aliments de bétails et autres à Ebonè d’un coût de près de 46 millions. Le Nlonako s’engagerait ainsi avec ces projets dans la culture du soja, du maïs, du gingembre, l’élevage industrielle avec du lait d’animaux en quantitéindustrielle.

Dans tous les cas de figure, le Conseil municipal représenté par 19 élus sur les 25 conseillers  municipaux de 2007 veut développer une industrie agroalimentaire et par une délibération, a autorisé l'exécutif municipal à rechercher des financements indispensables pour faire aboutir l'ensemble des 13 projets élaborés. Pour être dans la logique du business plan, les chefs de village mettront à disposition les actes de donation des terrains où se matérialiseront les chaines de production dans l'optique de la création des recettes supplémentaires dans une triptyque efficace, car il est aujourd’hui important que des espaces de loisirs comme les aires de jeu, la bibliothèque municipale, un centre des technologies de l'information et de la communication, un bureau de poste soient valorisés.

Le Maire EKWELLE René qui veut faire de la localité une bourgade moderne où il fait bon vivre devrait prendre du temps pour s’exprimer sur l’hôtel de ville R+1 de plus de 150 millions en chantier, la construction des hangars de marché, la construction des salles de classe dans les écoles, la construction des  latrines.

Massakwe Grace Falone

http://www.scores2000.info – email :scores2000@hotmail.com

Contact Rédaction : +237 22 77 12 57 / +237 99 45 19 20 / +237 33 01 75 32

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 19:25

Un livre racontant le raid dans lequel a été tué Oussama Ben Laden au Pakistan, écrit par un ancien militaire américain y ayant participé, sera publié le mois prochain, a annoncé jeudi la maison d'édition Penguin USA à New York. No Easy Day (Un jour difficile), qui sortira à la date sensible du 11 septembre, en pleine campagne présidentielle américaine, se veut "un récit de première main sur la mission qui a tué Ben Laden".

Son auteur a pris le pseudonyme de Mark Owen, et les noms de tous les autres membres des Navy Seals (forces spéciales de la marine) mentionnés dans le livre ont été changés "pour leur sécurité", a souligné Dutton, branche de Penguin qui publie l'ouvrage.

"Il était présent lorsqu'il est mort"

Le secret avait été bien gardé. Le Pentagone a affirmé ne pas avoir été prévenu à l'avance. En pleine campagne électorale, alors que le raid contre l'ancien chef d'al-Qaida est présenté comme un des succès de la présidence du démocrate Barack Obama, le livre est assuré de causer un certain émoi. Mark Owen est présenté par Dutton comme un ancien membre des Seals, qui a dirigé une des équipes ayant attaqué la résidence d'Oussama Ben Laden à Abbottabad au Pakistan le 2 mai 2011. Il était "l'un des premiers" au troisième étage de la maison où se cachait Ben Laden et "était présent lorsqu'il est mort", selon la maison d'édition. Le livre, coécrit avec un journaliste américain, Kevin Maurer, sera simultanément publié au Royaume-Uni et au Brésil, a précisé Penguin USA.

Source : lepoint.fr

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 15:13

LE FONDATEUR ANNONCE L'OUVERTURE D'UN CONCOURS POUR L'ANNEE ACADEMIQUE 2012-2013.

MODALITES DE CONCOURS, LES FILIERES ET DIPLÔME

INSTITUT SUPERIEUR DE L’AUDIOVISUEL ET DU CINEMA (I.S.A.C)

Autorisé suivant Arrêté Nº 11 / 0033 / MINESUP du 12 janvier 2011

Email: ongolus2000@yahoo.fr

Compte bancaire: UBA Hippodrome Nº07016000315 BP: 12583 Yaoundé - Cameroun

Tel: (+237) 22 77 64 33/99 27 76 65

logo isac-copie-1

  AVIS DE CONCOURS

 

Le Fondateur de l’Institut Supérieur de l’Audiovisuel et du Cinéma (I.S.A.C), annonce l’ouverture du concours d’entrée à l’Institut pour l’obtention du Diplôme de Brevet de Technicien Supérieur de l’audiovisuel (BTS Audiovisuel), Année académique 2012-2013.

Ledit concours comprend deux étapes:

 

1- Les épreuves écrites comportant : une épreuve de synthèse de texte, une épreuve de culture générale, une épreuve d’informatique, une épreuve de langue (anglais pour les francophones et français pour les anglophones) ;

 

2- Un entretien oral avec le jury du concours, selon un calendrier préétabli.

 

-I- Conditions de participation :

Peuvent faire acte de candidature les titulaires de :

- Baccalauréat ou d’un titre admis en équivalence

- Un diplôme de spécialité reconnu équivalent par le MINESUP pour les candidats professionnels de l’audiovisuel.  

-II- Composition du dossier de candidature :

1- ) Lettre de motivation;

2- ) 04 photos d’identité couleur 4X4 portant au verso les noms et prénoms de l’étudiant et la filière sollicitée;

3- ) Copie légalisée de l’attestation de succès ou du diplôme de B.A.C. ou du diplôme admis en équivalence du Baccalauréat pour les candidats professionnels de l’audiovisuel;

4- ) Copie légalisée de l’extrait d’acte de naissance ou du jugement supplétif,

5- ) Un certificat de nationalité;

6- Une chemise dossier en carton;

7- 01 grande enveloppe timbrée à 500 frs CFA, portant obligatoirement, le nom, prénoms, ainsi que l’adresse complète du candidat ;

8- Un reçu de frais de concours s’élevant à 30.000 frs pour les candidats non professionnels de l’audiovisuel et à 50.000 frs pour les candidats professionnels de l’audiovisuel admis sur étude du dossier ; payable dans le compte No 07016000315 ouvert auprès de la banque UBA, agence hippodrome – Yaoundé ou aux différents guichets des autres agences UBA, au nom de l’Institut Supérieur de l’Audiovisuel et du Cinéma (I.S.A.C). 

Les candidats peuvent déposer leurs dossiers auprès de l’administration de l’I.S.A.C dans son campus sis à BITENG sur la Route de NKOABANG à côté du Complexe Universitaire SIANTOU.

 Tel : +237 22 77 64 33 / 99 95 66 83 / 79 16 70 18. 

NB :    - Le dernier délai de réception des dossiers est fixé au Jeudi 13 Septembre 2012 à 17 heures;

            - Le concours aura lieu les 15 et 16 Septembre 2012 au centre unique de Yaoundé (Lycée Général LECLERC).

            - Les dossiers incomplets ou parvenus après délais, ne sont pas pris en considération.

            - Les candidats professionnels de l’audiovisuel sont dispensés du concours et admis sur étude du dossier.

            - La capacité d'accueil pour l'année académique 2012-2013, est fixée à 300 places toutes filières confondues à savoir : BTS Journalisme audiovisuel (JRI : Journaliste Reporter d’image), BTS métiers de l’image (cameraman), BTS métier du son, BTS montage et post- production, BTS gestion de production, BTS réalisation TV, BTS communication visuelle, BTS infographie multimédia, BTS photographie audiovisuelle.

 

LE FONDATEUR: (é) Auguste ONGOLO

Tel: 00237 22 77 64 33/ 00237 99 27 76 65.

ISAC siège

Une allure futuriste.

http://www.scores2000.info - email:scores2000@hotmail.com

Contact Rédaction de Scores 2000 : Bp 375 Nkongsamba - Gsm: +23799451920/33017532

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 11:36

LES MEILLEURS ETUDIANTS DE L’ISMAM NKONGSAMBA  AU CANADA

 Il était 19H30 exactement ce dimanche 19 Aout 2012 lorsque deux des meilleurs étudiants de l’Institut supérieur du Manengouba (ISMAM)  Nkongsamba se sont envolés pour le Canada.Il s’agit de Valérie Yondjeu et Solange Ngambou bénéficiaires de bourses d’étude de 3 ans pour le Québec  dans le cadre de la convention de partenariat entre le Cegep de la Pocatière et l’ISMAM de Nkongsamba.                                                                                      

ismam-etudiantes.2.jpgAvant de s’engouffrer dans le vol de Brussel Airlines à destination de Montréal via Bruxelles. Les deux lauréates n’ont pas pu contenir leur larme au moment de se séparer de leur famille et amis venus nombreux à l’aéroport de Yaoundé Nsimalen.

« Nous sommes à la fois heureux et triste de voir partir notre fille » parlaient émus les parents de Valérie Yondjeu qui avaient le déplacement depuis Nkongsamba pour accompagner leur fille. « Nous  confions à Dieu son voyage et son séjour là-bas et nous tenons à remercier l’ISMAM de Nkongsamba. Car c’était certes annoncé mais sincèrement nous n’y croyions pas trop. »


Même son de cloche du côté des étudiants de l’ISMAM qui le vendredi 17 aout, avaient pris part à la cérémonie de bénédiction et d’aurevoir organisée dans l’amphi 300 de l’institut, cérémonie  qui a vu la participation d’un important parterre d’amis, de parents et d’officiels. « Donc l’affaire –là est vrai ? » s’écriait Amanda , étudiante en communication. Nous allons bosser dur  pour figurer parmi les meilleurs l’année prochaine. »

Ce qui est sûr, le départ des premiers boursiers de l’ ISMAM au Canada a un effet d’émulation  pour les étudiants et renforce la crédibilité  de cet institut déjà réputé pour le nombre régulier des majors nationaux au BTS qu’il met sur le marché du travail et qui lui a valu le l’appellation « ISMAM des majors » et aussi pour le nombre chaque année croissant des étudiants étrangers  viennent de plusieurs pays africains pour se faire former.


ISMAM Nkongsamba  qui est le tout premier institut privé d’enseignement supérieur de la ville de Nkongsamba  qui offre des formations diplômantes et professionalisantes dans les filières industrielles et de gestion, confirme ainsi son slogan « formation locale, ambitions internationales »

http://www.scores2000.info - email:scores2000@hotmail.com

Contact Rédaction : +237 33491821/ +237 99451920 / +237 78894092

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 11:29

Le Maire Akoué Bonaventure, le Secrétaire Général Kan Jousse et le Receveur Municipal M. Martin sont acteurs dans une aventure qui pourrait donner le coup d’envoi de l’émergence de Manjo comme pôle de développement économique, culturel et touristique dans le vaste département du Moungo. On se réfère au projet de construction d’un Hôtel de ville R+1 dont le chantier est visible pour un montant de près de 226 millions de francs.

akoué bonaventureIl a fallu argumenter par des preuves que cette collectivité locale décentralisée pouvait se permettre un emprunt FEICOM pour ces travaux qui doteront la Commune d’un immeuble futuriste qui regroupera plusieurs services et permettra à l’ancien édifice d’ouvrir à taille d’une bibliothèque moderne, un musée et un service de la promotion du tourisme.

Rencontré au début du mois d’août 2012, le Maire Akoué Bonaventure et revenu sur les éléments du compte administratif 2011 : équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 285 722 576 FCFA (deux cent quatre vingt cinq millions sept cent vingt deux mille cinq cent soixante seize francs).

La commune de Manjo a pu grâce aux apports de l’Etat, des recettes de la péréquation et de certains partenaires tels que le Programme National de Développement Participatif (PNDP), le Programme de développement en Eau Potable et d’Assainissement en milieu sémi-urbain (PAEPA-MSU) augmenté son budget à 359 598 999 FCFA, soit une augmentation de 20,54 %. Il est important de signaler que les recettes effectivement recouvrées s’élèvent à 205 254 883 FCFA et les dépenses opérées s’élèvent 171 793 796.

Au niveau des recettes, l’insuffisance du personnel à cette période pour un déploiement plus efficace et l’incivisme de quelques populations qui ne comprennent pas toujours qu’elles sont le principal générateur de fonds, justifie ces chiffre pas très élogieux.

En ce qui concerne les dépenses, si l’on s’en tient au plan de campagne, le taux de réalisation est de 90% car en dehors de la réfection du marché, l’aménagement de la source au quartier Boum, tous les autres projets ont été réalisés. Pour les six microprojets du PNDP d’un montant global de 77 747 725 FCFA et le projet d’alimentation en eau potable et d’assainissement en milieu selmi-urbain (PAEPA-MSU) de 34 836 950 FCFA, les réalisations sont en cours et justifient le pourcentage de plus de 47 % au niveau de certaines dépenses.

Le compte administratif voté en mars 2012 pour le budget précédent montre que la Commune de Manjo peut se permettre de grands chantiers. Reste que la cohésion soit de règle et que les différents services ainsi que le conseil municipal fassent leur travail dans le respect de la séparation des pouvoirs.

L’Hôtel de ville de Manjo d'un montant de 226 millions de francs en chantier montre que le Maire Akoué Bonaventure a le profond souci de mettre à l’actif de ce mandat de grandes réalisations.

http://www.scores2000.info – email : scores2000@hotmail.com

Contact Rédaction : +237 33 01 75 32/ 99 45 19 20 / 78 89 40 92

Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 11:06
En 2010, quand le coach Waivé Féfé préparait la première saison sportive de Scorpion Fc de Be en Mtn Elite One, son objectif était le maintien dans cette cour des grands.
Une mission d’ailleurs accomplie malgré sa décision de quitter la tête de l’encadrement technique du club au terme de la saison. Waivé dans le quotidien Mutations du 16 Décembre 2011, relate que, «tout a commencé le 24 juillet dernier, lors de la dernière journée du championnat. Nous recevions à domicile Renaissance de Ngoumou. Malgré notre défaite (1-2), nous avons évité la relégation, il est vrai de justesse. Qu’est-ce que je pouvais faire contre des adversaires déterminés à gagner la rencontre, compte tenu du fait qu’ils savaient que leur maintien dépendait d’une victoire».
La solidarité régionale a voulu que Scorpion de Bé fasse un match nul, ou encore batte son adversaire Renaissance pour qu’Université qui jouait contre Yosa ce même jour soit maintenu en Elite one. «Or, j’ai été accusé d’avoir faussé cette rencontre pour avoir reçu 8 millions de Fcfa des dirigeants de ce club. J’aurais donc perçu 3 millions de Fcfa et remis 5 millions aux joueurs», raconte Waivé Féfé. Scorpion s’est laissé battre et la rumeur d’une transaction financière entre les dirigeants des deux clubs s’est confirmée quand les spectateurs ont vu jubilé le président de Scorpion à la fin de la rencontre avec ses joueurs. Université de N’Gaoundéré était donc relégué en deuxième division, une chose que les élites du nord n’ont pas digéré et ont promis d’abandonner Missa seul avec son club.
Abdoulaye Missa président de scorpion, personnel de la Sodecoton était le gardien de la caisse de Cotonsport. Les cotonniers ont découvert que le président de Scorpion utilisait les fonds de Cotonsport pour sponsoriser son propre club. Un audit a été fait et Missa arrêté et mis en prison. Apres maintes négociations, Missa sera relâché, il va vendre sa maison et même son véhicule pour rembourser les dettes à Cotonsport. Depuis le versement de 15 millions par la ligue professionnelle aux clubs, les joueurs disent que le président a crée une distance entre le club et lui. Le scorpion de Bé est devenu un scorpion qui ne mord pas. Dernier de la classe avec seulement 10 points, 17 matches joués, la deuxième équipe du nord est sur de sa place en D2 la saison prochaine, car La crise qui traverse scorpion du bé l’a rendu à un scorpion sans venin.
Peter KUM (Correspondance particulière, +237 99370077 - +237 22732262)
http://www.scores2000.info - email:scores2000@hotmail.com
Contact Rédaction : +237 99451920/ +237 33017532/ +237 78894092
Repost 0
Published by Sylvain Timamo
commenter cet article

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens