Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

La Kribi Power Development Company (KPDC) va bénéficier pendant 14 ans d'un financement à long terme à hauteur de 130 milliards de FCFA dont 40 milliards FCFA appuyés sur un mécanisme de garantie partielle de risques mis en place par la Banque Mondiale, suite à un accord signé entre KPDC et un groupe d'institutions financières le 22 décembre 2011 à Paris.

Il s'agit d'une part, de l'IFC/Banque Mondiale, la FMO, PROPARCO, la BAD, la BDEAC, et d'autre part, d'un groupe de banques locales (Afriland First Bank, la SCB Cameroun, la BICEC, et la SGBC) ayant comme chef de file la Standard Chartered Bank. Ce crédit à long terme va servir à rembourser le crédit relais de 60 milliards de francs CFA contracté par KPDC en mai 2011, couvert par la garantie de la République du Cameroun, et qui a permis de commencer sereinement les travaux de construction de la centrale à gaz, en attendant la mise à disposition de la totalité du financement. Selon Hans Francis Simb Nag, Directeur Général de KPDC, "Ce crédit va surtout permettre de couvrir l'ensemble des besoins de financement du projet et d'accélérer le calendrier de construction de la toute première centrale à gaz du Cameroun afin que les 216 MW soient disponibles dans les meilleurs délais".

La centrale à gaz de Kribi augmentera ainsi la capacité et la fiabilité de l'offre d'électricité au Cameroun en mobilisant des financements privés, en monnaie locale notamment. La principale innovation est l'utilisation de la garantie partielle de risques mise en place par la Banque Mondiale et qui permet aux banques commerciales locales de soutenir pour la première fois les investissements dans le secteur de l'électricité. Cette formule offre l'avantage de renforcer la capacité des banques locales à fournir des financements à long terme pour des projets d'infrastructure.  

Le coût total du projet est de 173,2 milliards de FCFA, avec un apport en fonds propres d'un montant de 42,7 milliards FCFA, répartis entre AES Corporation (56%) et la République du Cameroun (44%). Ils ont été entièrement libérés.

"Notre souhait est que ce projet se termine dans de bons délais et qu'il puisse permettre de combler le déficit qui existe actuellement sur le réseau électrique, mais aussi d'offrir des opportunités  de développement de nouveaux projets, en particulier les projets d'extension des unités d'Alucam. Kribi nous permet de disposer d'une puissance thermique à gaz qui apporte la diversité dans nos sources de production d'électricité face aux aléas climatiques dont souffre l'hydraulique, et cela aboutira en fin de compte à l'amélioration de la qualité du service à nos clients", a commenté Jean David Bilé, Président d'AES pour l'Afrique (Africa Power Company).  

A ce jour, le Cameroun dispose, via AES-SONEL et DPDC, d'une capacité installé de 1033 MW. L'énergie produite à Kribi sera livrée à AES-Sonel et viendra donc renforcer la capacité du pays (1249 MW) à couvrir la demande de ses abonnés qui croit très rapidement. Selon Greg Binkert, Directeur des Opérations pour le Cameroun à la Banque Mondiale, la centrale de Kribi permettra d'alimenter "163 000 ménages, soit près de 815 000 personnes, dont 50% de femmes. En tenant compte des 50 MW qui seront fournis indirectement à Alucam, il devrait avoir des effets positifs considérables sur l'économie camerounaise".

Cellule de Communication KPDC/AES-SONEL

Conseils juridiques des parties prenantes au projet  

AES Corporation :

-Cabinet Maître Marie-Andrée Ngwe (Douala)

-Cabinet Simmons & Simmons (Paris & Londres)

 

Bailleurs de fonds

-Cabinet Paul Jing & Partners (Douala)

-Cabinet Clifford Chance (Paris)  

Etat du Cameroun :

-Cabinet Orrick, Rambaud Martel  

La Centrale à gaz de Kribi en quelques repères

* Site de construction : Mpolongwe, localité située à 9 km de la ville de Kribi.

*Espace occupé par le projet : 16 ha

*Capacité additionnelle sur le Réseau Interconnecté Sud : 216 MW (extension à 330 MW)

* Moteurs : 13 groupes produisant à pleine puissance 16,6 Mw chacun. Expédition de ces équipements en cours. Premier lot de 7 moteurs au port de Douala dépuis le 21 décembre 2011. Les opérations de dédouanement sont en cours. Second lot de 6 moteurs à décharger en février 2012. Expédition des 13 alternateurs correspondants en juillet 2012.

* Moyen d'injection dans le Réseau Interconnecté Sud (RIS) :

- Par une ligne de transport à double circuit (deux lignes) de transmission de 225 kilovolts sur 100KM, entre la centrale de Kribi et Edéa.

- Par l'actuel poste de conduite du réseau (PCR) de 225/90 KV de Mangombé à Edéa.

- Par un poste de transformation qui permettra d'évacuer l'énergie produite vers Edéa-Mangombé.

* Mise en service de ces postes prévue en juillet 2012.

Coût total des travaux de construction : 173,2 milliards de FCFA.

* Fin prévisionnelle des travaux : Fin 2012.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Scores2000
  • : Informations Générales : Sports-Affaires-Société-Economie-Tourisme-Environnement-Informatique
  • Contact

Profil

  • Sylvain Timamo
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".
  • Sylvain Timamo est journaliste camerounais et depuis quelques années,il est éditeur du journal Scores 2000. Propriétaire du Magazine International Culturel et Touristique "Le Chasseur".

Recherche

Pages

Liens